Pourquoi CIRAMUNDA a défendu le vice président SINDIMWO ?

CIRAMUNDA Richard banLa fin du weekend passé a été secoué par une guerre médiatique sans précédent. Un « plaisantin » a publié sur la toile une vidéo d’un homme en caleçon en affirmant qu’il s’agit du vice président du Burundi.

L’affaire prend directement une allure politique sur les réseaux sociaux où ce que l’on appelle communément « opposition virtuelle » s’en prend au pouvoir en place à Bujumbura. Le service de communication de la présidence ne sait pas comment réagir à ces attaques. C’est la première fois dans l’histoire du Burundi que le pouvoir doit gérer ce genre d’attaque.

Un homme va prendre les devants et va écraser cette attaque à lui seul. L’opposition n’en revient pas. Cet homme, c’est CIRAMUNDA Richard, l’enfant terrible du web, celui qui fait trembler le pouvoir.

Mais qui est au juste CIRAMUNDA ?

Ces premiers pas sur la toile remontent à juillet 1996 quand le major BUYOYA reprend le pouvoir. Son ami BAGAZA avait préparé le terrain et les proches du major lui ont volé tout le travail réalisé en amont. C’est depuis cette époque que CIRAMUNDA combat toute entreprise où la main de BUYOYA est visible. Et sur ce point il est impitoyable !

Aujourd’hui, avec le temps, il a fait fortune dans la communication. Il gère pratiquement plus de 85% du réseau burundais sur internet. Il est incontournable dans la gestion des coups bas et surtout dans la promotion. Le porte feuille de sa société de communication « DELVAUX Communication Inc » domiciliée au Luxembourg est proportionnel aux « clic » que nous faisons sur les sites lui appartenant. Un clic rapporte environ 0.001 €. Les spécialistes de l’audimat sur le web estiment que les sites web contrôlés par CIRAMUNDA ont entre 300.000 et 450.000 visiteurs par jour. Et cela ne représente qu’une partie des revenus déclarés au fisc. A vous de faire les calcules.

Ses amis sont intouchables …

Gaston et Jacques … deux prénoms qui reviennent à chaque fois que l’ont parle d’un des medium de CIRAMUNDA. Les burundais adorent parler des gens mais très peu disent la vérité. Ils se contentent des ragots « insaku ». La réalité est tout autre !

Avant la campagne électorale de 2015, CIRAMUNDA a mis en place le « Mouvement Centriste ». Le MC était composé du MNB, du FNL et de l’UPRONA. Quand le parti au pouvoir a décidé de prendre comme partenaire la coalition « Amizero y’abarundi » de RWASA Agathon, CIRAMUNDA s’est battu bec et ongle pour que ses amis puissent avoir la part du gâteau. C’est ainsi que le FNL a eu le poste tant convoité de la plus importante entreprise de L’État et l’UPRONA a hérité de la vice présidence.

Fidèle en amitié et en affaires, c’est tout a fait normal que CIRAMUNDA soie venu au secours de son ami SINDIMWO Gaston.

Hier soir au téléphone nous avons évoqué ce sujet. J’avais besoin de son point de vue sur la question et il m’a répondu que « l’amitié n’a rien à voir avec la politique c’est sacré chez moi et ça n’a pas de prix ! « 

Et pour ceux qui ne le savent pas CIRAMUNDA Richard est le Secrétaire Exécutif de l’Internationale des Burundais de l’Étranger (IBE) qui finance à plus de 75% notre medium. C’est donc en quelque sorte mon patron. J’espère que j’ai pas dis de conneries … bonne lecture !

KABURUNDI Jean Jaques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s