Avons-nous un malade mental à la tête du Burundi ?

NKURUNZIZA PIERRE, UN FOU A LA TÊTE DE LA RÉPUBLIQUE AU BURUNDI. La folie de grandeur l’a poussée à révéler le secret de sa famille longtemps caché. De sa propre bouche,  il a raconté comment il a eu sa dose de folie à bas âge suite à un traitement traditionnel raté, traitement devant lequel le…

Qu’est-ce qui bloque au Burundi ?

Depuis avril 2015, la situation politico-sécuritaire est compliquée au Burundi. Le pays s’achemine dans une période pré- génocidaire et une guerre qui pourra durer longtemps. L’équation burundaise a des inconnues qui posent des soucis aux politiciens burundais. Le pays se dépeuple, le peuple meurt, les caisses se vident, les cadavres s’entassent. La communauté internationale observe…

Le Colonel « MAVYI » se blesse mortellement avec sa propre grenade

Le Lieutenant Colonel Nibizi Emmanuel a échappé cet après-midi du 06/06/2016 à une explosion de la grenade dans sa voiture de type SPACIO devant l’immeuble du siège de la BBCI et la SOCAR. Dans ce véhicule, on a retrouvé d’autres grenades qu’il portait, selon les sources sur place, on ignore jusqu’à présent où il les…

Sit tibi terra levis M. le président !

(10-05-2016, http://www.iwacu-burundi.org) L’ancien président Jean-Baptiste Bagaza n’est plus. Il s’est éteint, ce mercredi matin, à l’Hôpital Sainte Elisabeth de Bruxelles. A 70 ans, il était aujourd’hui sénateur à vie. «C’est avec très grande tristesse que j’ai appris la disparition du président Bagaza. Condoléances à sa famille et à tous les Burundais.» C’est la réaction sur…

Pourquoi CIRAMUNDA a défendu le vice président SINDIMWO ?

La fin du weekend passé a été secoué par une guerre médiatique sans précédent. Un « plaisantin » a publié sur la toile une vidéo d’un homme en caleçon en affirmant qu’il s’agit du vice président du Burundi. L’affaire prend directement une allure politique sur les réseaux sociaux où ce que l’on appelle communément « opposition virtuelle » s’en…

Les caisses de l’Etat vides, tendon d’Achille du pouvoir

(Burundi news, le 16/03/2016) La situation catastrophique du Burundi au niveau sécurité entraîne d’autres complications au niveau financier. Le pouvoir de Bujumbura tue son peuple mais la communauté internationale tarde à agir. Des sanctions sont prises et les fonds commencent à manquer. L’argent est le nerf de la guerre. S’il manque l’argent, le pouvoir manquera…