Révélations: Les mercenaires rwandais FDLR contrôlent le Burundi

Interahamwe burundi

Cet INTERAHAMWE a été sauvé en septembre pour avoir reconnu ses collègues FDRL au sein de l’armée burundaise

Depuis décembre 2015 les FDLR contrôlent toute l’armée, la police nationale et aussi les miliciens burundais Imbonerakure.

Nkurunziza est surveillé par des membres d’élite des FDLR et il est pratiquement leur otage.

Après la création du FOREBU, le régime et Nkurunziza ont essayé de negocier un compromis avec l’aide du médiateur ougandais le président Yoweri Museveni. Le compromis se base sur un gouvernement d’unité nationale avec la présence des éléments moins compromis du CNDD-FDD et l’abdication de Nkurunziza sur assurance d’immunité.

Ce compromis a été détruit par le haut Commandement des FDLR à Goma et à Paris. Les FDLR ont forcé Nkurunziza de s’opposer à la force de paix de l’Union Africaine et d’informer que les négociations prévues à Arusha n’allaient pas  enregistrer la présence du « gouvernement burundais ».

Au Burundi, le contrôle du pays a été confié aux membres militaires et politiques des FDLR suivants:

Contrôle politique sur le Burundi et coordination des actions politiques – militaires dans le pays: Felicen Kabuga, l’homme d’affaires rwandais bailleur des fonds du gouvernement Habyrimana pendant le génocide de 1994 au Rwanda.

Felicien Kabuga décide la politique du CNDD-FDD et il est l’auteur du discours à la Nation de fin d’année 2015 prononcée par Nkurunziza.

Responsable des opérations militaires et du génocide au Burundi: Colonel Kabuyoya Anaclet Hitimana, ancien officier de gendarmerie du régime de Habyrimana et haut commandant des forces génocidaires pendant l’holocauste de 1994 au Rwanda. Le Colonel Kabuyoya assure la coordination entre les FDLR et les mercenaires congolais Mai Mai envoyés par le président Joseph Kabila et commande les opérations militaires en collaboration avec le général congolais Delphin Kayimbi.

Nkurunziza et le CNDD-FDD sont désormais des personnes sans pouvoir, en otage des FDLR.

Le seul burundais ayant un pouvoir est le Commandant de la police Godefroid Bisimana jugé fiable par le Haut commandement des FDLR.

Les opérations militaires FDLR au Burundi sont décidées par le général Sylvestre Mudacumura.

Malgré un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) il circule tranquillement à Goma (Nord-Kivu) et entretien des rapports public avec hauts gradués de l’armée française envoyé par Paris en 2013 pour entrainer le FDLR. Les opérations politiques et la stratégie générale sont coordonnées par le Bureau Politique FDLR à Paris avec le soutien actif mais discret de la France.

Le 19 juin 2015 le FDLR déclara sur Twitter qu’ils ne sont pas présents au Burundi. C’est la seule mention officielle sur le Burundi fait en 2015.

NDLR: Révélations traduites de l’anglais par notre rédaction.

BURUNDI 24

14 réflexions sur “Révélations: Les mercenaires rwandais FDLR contrôlent le Burundi

  1. Iyo ni irementanya twe turi mu gihugu turabonako mubesha abarundi n’amakungu mu gutanga amakuru y’ibihuha. Kuva muri 2005 u Burundi bwarateye imbere kuruta uko bwari kuva twikukira gushika muri 2005.

  2. Le langage des politiciens burundais tourne mal car ils essaient de manifester toujours des faiblesses et des incapacites a demontrer le vrai probleme que les politiciens burundais non representes dans les spheres de l’administration du territoire ont reellement- Je suis convaincu que ces differents discours et declarations souvent malveillants faits contre le peuple,la nation n’iront nul part et risque meme d’entacher la classe politique burundaise en general car il est clair que les politiciens burundais n’ont pas assez d’idees pour faire de la politique constructive et demonstrative.La vente des histoires qui ont ravage des nations comme le Rwanda en 1994 ne devraient pas etre melees dans les affaires politiques du Burundi.Il faut plutot affronter les situations du moment dans un contexte politique purement burundais et non pas chercher des alibis exterieurs face au conflit actuel.Et surtout eviter d’inciter a la haine car cela peut se reconstituer en crime contre l’humanite que ces policitiens pourraient gerer sans pour autant le pouvoir en consequence- ATTENTION, le monde vous suit a la loupe!!!!
    Conseil : Il faut avoir des evidences bien tengibles avant de donner telles informations au public car c’est une information tres sensible pour la region telle que l’on connait.Merci.

  3. rien n’est étonnant vraiment dans cette révélation, surtout ça me rappel un documentaire intitulé « un génocide au nom de Dieu » qui parle sur le Rwanda des années 1990 vers le génocide des tutsi! voilà qu’aujourd’hui Nkurunziza et son parti CNDD-FDD font du n’importe quoi et disent en haute voix « imana yo mw’ijuru niyo cabona »! « dieu du ciel est témoin »!
    ils sont sans doute inspirés par leurs frères FDRL mais il fallait que les hutu Burundais en tirent leçon étant donné que même au Rwanda ce dieu qui a soif d’exterminer les Tutsi n’a pas pu vaincre le Dieu qui les a créés.
    à vous mes frères et sœurs hutus Burundais est c’est vraiment ce Nkurunziza qui est digne de vous diriger ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????.

  4. Une information vraie ou fausse??? Je ne sais pas. Est-il que la « super-confiance de Buja a une raison d’etre ». Ici, on defie tout le monde. Vous semblez donner tres peu de detail. Probablement que vous vous renseignez encore.
    Mais, ceux qui vivent a Bujumbura ont deja remarque la presence des Interahamwe en treillis militaires burundais. Rendez-vous a Musaga et a Cibitoke (tres recemment ici), des fois vous trouverez des unites militaires exclusivement hutus et qui evitent de parler a personne! Leur apparence physique n’a rien a voir avec les militaires burundais. Si vous etes de l’imbo, d’ou un bon nombre de militaires ont ete recrutes pendant la rebellion, la difference devient tres facile a detecter…
    Lundi, le 14 dec 2015, une surprenante patroulle militaire (demonstration de force ) en ville a Bujumbura,du centre ville vers la presidence en passant par le Blvd de l’uprona. Parmi ces elements militaires, la majorite etait des Interahamwe. Les noms? Je ne sais pas

  5. Rien d’étonnant,le président Nkurunziza n’a t il pas mis en garde le président du Rwanda dernièrement quand il disait »ico noshobora kugira Ubu nukumusengera namba Ubu atwara haraho ejo yoba atagitwara! » ce n’était pas gratuit il était sur d’avoir un soutien quelque part,des forces qui passent aujourd’hui par le Burundi pour attaquer le Rwanda demain.Celui ci devrait faire attention et faire des enquêtes sérieuses,appeler le monde a faire des enquetes.la puissance génocidaire n’a pas encore fini tant que les »cafards »,il y en a encore qui survivent.la Russie et la Chine devraient aussi se rendre comptent qu’il soutiennent moralement un génocidaire Burundais appuyé discrètement par une puissance génocidaire qui a appuyé financièrement et militairement les génocidaires au Rwanda en 1994.

  6. Raison pour laquelle le gouvernement burundais fait tout pour accuser et provoquer son voisin du Nord pour que ces génocidaires Interahamwe trouvent un alibi yo gutera ico gihugu kibanyi c’ Uburundi! Uwoba abakunda abahanure ko THEY SHOULD NOT PLAY WITH FIRE LEST THEY GET CONSUMED BY IT! Abo bacangero bamenye ko bokubitwa n’amatwi agakoroka! Mu Kamenge niho bavyagiye ari naco gituma atawuhakakaza! Kanatsinda, ntibakwisenyerako canke ngo bihekure! Baja gusenya ku Musaga, mu Ngagara, kw’Ijabe, mu Nyakabiga, Kanyosha be n’ahandi. Par ailleurs, c’était secret de polichinelle depuis que l’affaire « Kiliba Ondes » a été revelée par Pierre Claver Mbonimpa. N’est-ce pas la rancune que Nkuru et ses acolyte éprouvent contre celui qu’on appelle « le Mutama Burundais »?

    Rindira gatoyi Nkuru abure amahera ahemba izo « nterahamwe » muheze mwirabire ivyo zimukorera. Le terme  » tuzobamesa » que les imbonerakure adorent utiliser a été emprunté des Interahamwe. « kumesa » is a Rwandese word. Mu Kirundi on dit « kumesura » et non « kumesa » !

  7. IL faut emvoyer ce message partout jusqu a ONU Union Africaine la France le Rwanda dans tout les coins
    du Monde Il faut aussi fait appel a tout les Burundais pour qu ils sachent que notre Nation a ete emvahi
    par les Robels Congolais et Inteahamwe accompagne par un Francais ainsi que le genocidaire Kabuga

  8. Nari gutangara ko ivyo Nkurunziza na CNDD FDD yiwe bagira ko boba bari bonyene Nari narigeze kubwira abantu igihe Isoko rya Bujumbura ryasha rikwirikiye ayandi menshi yaturiwe kandi ivyo vyose bigakogwa niyo ntwaro n abicwa bose ntihagire inkurikizi ku bsbishe Nca mvuga nti Hariho abtumye iyi Ntwaro kusambura Uburundi
    None raba Abakoze genocide mu Rwanda Hakaba harimwo n Ukuboko kw Ubufransa ari naco gituma
    Onu yiraramira Nkurunziza nawe akica abantu atacamira n ukuri birababaje

  9. Umuntu wese yari akuze igihe c’ihonyabwoko mu Rwanda 1994, ingene twabonye ukuntu la France yakiriye abahejeje guhonya igice c’abanyarwanda, muri « operation turquoise i Goma »,, turavye n’ingene interahamwe na FDLR bonyene barekuriwe kuguma muri Congo, babafashirizaho guteza imbere igisoda cabo ataco binona, turavye ingene imiryango yabo ibayeho, n’ingene ifise umunezero udasanzwe, abo duhura tukaganira, kubera amaraso ariko araseseka mu Burundi. Ukuntu berekana yuko bashigikiye pita, vyaboneka neza yuko, abafransa na FDLR ko aribo bariko barakorana na pita. Ntibitangaje namba, na youtube irerakana neza yuko FDLR muri Congo ni iwabo bisanzwe, ONU yarabaretse, ubu lero urumva ko bakomorewe Uburundi, ejo bazohabwa Urwanda, mu nyuma ni Afrique yose bafatanije na la France.

  10. Je suis curieux.

    Qu’est-ce qui peut faire de ces « révélations » une information plutôt qu’une rumeur lancée gratuitement dans le marais burundais ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s