RUFYIKIRI Gervais dirigera le Conseil National de la Résistance (CNR)

RuGrvaL’Honorable Gervais Rufyikiri accepte finalement de diriger le CNR
par Thierry Ndayishimiye

Les choses avancent positivement à Addis-Abeba (Ethiopie). Cette fois-ci, le peuple burundais, massivement en désaccord avec le troisième mandat de Pierre Nkurunziza, peut remercier le Tout-Puissant de la naissance de ce CNR. Il vient de se doter de son président, en la personne de l’Honorable Gervais Rufyikiri, deuxième Vice-président de la République, encore en fonctions ! Ce n’est pas du tout une contradiction. C’est plutôt une preuve supplémentaire que la réhabilitation de la Constitution et de l’Accord de Paix interburundais d’Arusha (Tanzanie) est un combat légitime de tous les burundais. En véritable sage, lucide et patriotique, l’Honorable Gervais Rufyikiri vient de prouver, une fois de plus, qu’être flexible et pragmatique, ce sont les deux piliers nécessaires pour une bonne carrière politique. C’est aussi deux qualités indispensables pour mieux servir la République ! L’Honorable Gervais Rufyikiri mérite ainsi la confiance et les applaudissements de tout le peuple burundais, dans ses nouvelles fonctions de président du CNR. Il a une certaine idée positive du Burundi de demain !

C’est une mission difficile, mais pas impossible. C’est pourquoi, il aura à bénéficier de l’encadrement de tous les leaders politiques burundais, opposés au 3e mandat de Pierre Nkurunziza. Ainsi que le soutien indéfectible de la Société Civile de notre pays, celle qui s’est inscrite en faux contre le 3e mandat, depuis le 26 avril 2015. L’Honorable Gervais Rufyikiri est un « oiseau rare » dans le cercle restreint de proches collaborateurs de Pierre Nkurunziza, au cours de ces dix dernières années. Il l’a suffisamment montré, d’abord comme patron du Sénat burundais, en plus comme 2e Vice-président de la République. Légaliste, grand intellectuel et fin diplomate, l’Honorable Gervais Rufyikiri n’a pas versé dans le militantisme politique. Pour notamment, exclure du Sénat, les élus du peuple proches de l’Honorable El Hadj Hussein Radjabu, au lendemain du 27 avril 2007, avec l’emprisonnement de ce jeune leader charismatique, architecte de toutes les victoires électorales du Cndd-Fdd en 2005 et idéologue de l’ancien mouvement rebelle ! Même s’il a toujours travaillé dans un environnement pas toujours très coopératif et visionnaire, le Dr-Prof Gervais Rufyikiri est resté propre, vis-à-vis de l’opinion nationale et internationale.

Selon ses proches collaborateurs qui le connaissent depuis très longtemps, c’est un homme méthodique et rationnel ! A chaque problème, il y a une solution, selon le 2e Vice-président de la République du Burundi. Il agit en homme de pensée et penser en homme d’action. Ce n’est donc pour rien qu’il était pressenti depuis longtemps pour diriger le CNR. Il connait bien ceux qui détruisent le Cndd-Fdd et le Burundi, leurs forces et les faiblesses, leur cécité politique et leurs intentions machiavéliques. Avec un bon staff, il n’y a aucun doute, qu’il sera à la hauteur de sa principale mission : celle de dire NON aux usurpateurs de la souveraineté populaire, avant d’enterrer définitivement les institutions terroristes, illégales et illégitimes du 3e mandat, une véritable descente aux enfers du Burundi et de toute sa population. L’Honorable Gervais Rufyikiri devrait user de toutes ses capacités et de toutes ses relations pour assurer en permanence la cohésion interne et le respect religieux de tous les organes du CNR. En effet, le risque de dissensions éventuelles au sein du CNR n’est pas à écarter complétement ! Il est apparu que certains participants aux travaux d’Addis-Abeba ne sont pas tout à fait tolérants à l’égard de leurs camarades, présents en Ethiopie. C’est peut-être pour cette raison que l’Honorable Jérémie Ngendakumana et le Président Léonard Nyangoma n’ont pas pu décrocher le fauteuil présidentiel du CNR !

Quoi qu’il en soit, tout le monde à gagner au cours de cette bataille électorale. Et ce n’est pour rien que l’Honorable Gervais Rufyikiri a finalement décidé, après moult réflexions, à ne pas trahir la confiance que tout le peuple burundais, épris de paix et de stabilité, a placé en lui pour présider le CNR. La sagesse populaire chinoise très riche depuis le Moyen-Age, nous enseigne qu’ « un voyage de mille kilomètres commence toujours par un premier pas. » Aujourd’hui, il n’y a aucun doute que sous la houlette du Dr-Prof Gervais Rufyikiri, le CNR va bientôt conduire le Burundi, à la victoire finale contre ce maudit 3e mandat de Pierre Nkurunziza. Ce premier pas de la mise en place des organes du CNR est un véritable succès, confirmant que le déplacement vers Addis-Abeba, capitale du panafricanisme, n’est pas une peine perdue. L’Ethiopie, c’est tout un symbole pour le peuple africain, dans son combat contre l’esclavage et l’Indépendance politique. Sous la houlette de l’Empereur Hailé Sélassié Ier, ce Géant africain a vu la naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), le 25 mai 1963. Pour rappel, l’OUA c’est l’ancêtre de l’Union Africaine (UA).

Avec le CNR, il n’y a aucun doute que l’inspiration éthiopienne, faisant que le CNR vient de naitre dans un pays, le seul en Afrique, qui n’a pas été colonisé, le Burundi va redorer très bientôt son blason national, tant sur le plan régional qu’international. C’est un combat légitime et un devoir patriotique de tous les burundais, ceux du Burundi et de toute la diaspora, sur les cinq continents. La solution contre le 3e mandat viendra du Burundi, par les burundais et pour les burundais. Il en faut une conscience indéfectible et incorruptible à tout patriote burundais, dans la discipline, la détermination et la lucidité. Surtout que Pierre Nkurunziza et ses sbires ne vont rien lâcher de leur gré ! Ils ne changeront pas d’un iota ! Pour eux, le 3e mandat est déjà acquis, il faut préparer 2020 ! Une erreur d’appréciation, née d’un aveuglement politique sans précédent, cher aux dictateurs qui n’ont plus rien à proposer à leurs peuples. Heureusement que le CNR arrive en force pour remettre les pendules à l’heure. La Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! Malheur à ceux qui baillonnent le peuple ! Rira bien qui rira le dernier ! Wait and see !

Thierry Ndayishimiye

27 réflexions sur “RUFYIKIRI Gervais dirigera le Conseil National de la Résistance (CNR)

  1. Je felicicite tous les patriotes Burundais car Mr RUFYIKIRI ne peut rien quant à lui seul mais plutot c,est à nous de travailler pour aboutir à une paix durable!vive les patriotes à Dieu les Ventriotes!!!Que Dieu protege notre Patrie

    • C;est vraix,rufyikiri c;est un homme pose et inteligent,,au lieu que c;est nyangoma qui soit a la tete du pays, je prefere mieux rufyikiri.bien wue vient du rang cnddfdd. Lui il peut bien diriger le pays plus que nyangoma. Courage,mrimiro nibskwiheresha.ursbona ukuntu rya mbwebwe ya mujeri yskugaya ngo ntawundi agishoboye atariwe!

  2. Felicitation Dr prof rufyikiri et ses compagnons!ic nobahanura mukunde igihugu knd ntimusubir guhemukira abarundi kk babahanz amaso!turamenyerey ihndukagurik ryab nyepolitique babarundi!ok turindiriy ivy muzokor tuzobshima tubibonye!ok vive le burundi

  3. I join venture to cnr and to mr the president! Rufyikiri, you have what it takes to succeed in your mission..Our nation is desperately dying off. Rescue it the quicker the better! Track and tie all the dogs on leach first, then make order in the jurisdiction system, set free all the prisoners of opinion. Create good conditions to bring back all the refugees outside the country.. May God bless CNR.

  4. Barundi benewacu, uyu muzungu yirabura ariwe Obama aba banyamerika bakoresha nka bombe atomique kugira basahure afrika, muragabe muragabe, son passage en Ethiopie ikurikiwe n’iki ngo ni CNR, ubu hagiye kuba guhangana hagati y’Uburundi na les USA à travers ico ngo ni CNR, mera magabo basha abo bayigize ntibabasamaze ahubwo fatana n’uwuriko arafyonda bouton.

  5. Donc Adolphe et ses amis n’avaient pas besoin des $40 millions d’aide étrangère pour organiser leurs élections! C’était un simple prétexte pour s’en mettre plein les poches une fois de plus.

  6. Congratulations!!!! Mr Rufyikiri Gervais!!!!! Men and Women,young!!! Civils Society,Associations!!etc who work day and night for peace,justice dvlpment etc.The word’is changing.Works for future generation!!! Chare everything.Congratulations.

  7. Felicitation a vous, chers patriotes. Vous venez de montrer une maturite sans faille. Voir en personne de Gervais Rufyikiri Un Leader qui a milite au sein du CNDD-FDD et qui n’a aucun crime derriere lui, C’est deja une merite de confiance pour lui par tout burundais epris de paix et de patriotisme. Mais la tache n’est pas facile Mr le President, surtout que vous et vos compagons de Resistence vous etes a l’Etranger, et que les Burundais se font tuer, arreter, terroriser par le pouvoir tyranique. Sachez bien que le CNR va les enrager de plus, sachant que des plans malefiques de tuer tout opposant au 3eme mandat s’applique du jour au jour. Surtout soyez unis et patriotiques; surtout que l’opposition burundaise a toujours montre sa faiblesse de cohesion durable. NE LACHEZ PAS SVP.

  8. Contrairement a tous ceux qui m’ont precede pour feliciter Monsieur Rufyikiri Gervais pour sa nomination a la tete de ce Conseil National de Redressement , je suis totalement contre cette nieme erreur politique fatale qui consiste encore une fois de se tromper de choix d’hommes que la situation actuelle exige .J’ aimerais etre rassure que ce Monsieur n’a aucune responsabilite de ce qui est entrain de plonger le pays dans l’enfer si il ne s’y trouve deja . J’exige meme une certaire clarification et encore plus une conviction . C’est de mon droit le plus absolu et je le partage avec tous les fils et filles de notre patrie
    Voila pourquoi le Burundi , depuis pratiquement la panne politique intervenue en 1987 , n’a fait qu’une marche a reculons , car les burundais , confrontes a une situation de crise de leadership se sont toujours contentes de n’importe qui qui ose , les apparences trompeuses aidant , leur dire et leur promettre qu’il sera a la hauteur .
    Ce qui vient de se passer a Addis n’est qu’un simple revirement superficiel d’un homme qui est loin de convaincre les militants anti 3eme mandat de Pita quant a sa conviction politique s’il en a une .
    Aujourd’hui le Burundi n’a pas besoin des hommes qui en mal de tribune cherchent a avoir et garder la voix au chapitre pour leur seul souci d’eviter d’etre releguer aux oubliettes et c’est meme egoiste et innacceptable .
    Aujourd’hui le Burundi a besoin d’hommes d’actions et capables de sacrifices et ils sont légions . Je pense notamment a un militant d’une tres grande expérience politique et qui n’a menage aucun effort pour rehabiliter la democratie depuis qu’elle a ete egorgee a sa naissance en octobre 1993 j’ai nomme Son Excellence Leonard NYANGOMA President fondateur du CNDD .
    Monsieur Leonard NYANGOMA a toujours refuse de composer avec des regimes totalitaires qui se sont succedes au pouvoir et est le seul rescape des putschistes criminels du 21 octobre 1993 et qui a pu resiste a la corruption de ces irresponsables qui ont délibérément precipite le Burundi dans une misere inqualifiable ..
    Rendons froidement la justice aux gens et donnons leur la consideration qu’ils méritent .
    Sinon demain vous n’aurez pas droit de pleurnicher si encore une fois vous vous retrouvez dans une situation de deception et de desespoir que vous meme vous avez creee .

    A BON ENTENDEUR SALUT !

    • congutulations for the job all we want is change.This is to make Burundian people’s dignity reclam justice,election just to all Burundians!!!! There is room for everyone!!! We do enough of selfish.Thankss

      • felicitation rufyikiri.ico ciyumviro cugukuraho nkurumbi nukuri ndagishigikiye.umusi nkurumbi yohava,je suis pret a servir le burundi jusqu’a la mort.nous voulons un burundi nouveau,un burundi developpe,un burundi plein de justice,un burundi uni sans dire hutu tutsi.aho vyabereye ni kera on en a assez.ayo mazuru yanyu ntituyakeneye.

    • Ivyo Umushingantahe Ntacobera avuze ndamushigikiye kuko muruyu mwanya tukeneye umuntu avahasi agahangana na Nkurunziza atatinya Ntutukeneye uwahora muri Leta ya Nkururunziza Tushaka urwanya yivuye inyuma 3eme mandat Tushaka ugwanira iteka ry abarundi atanya ngo aricwa ahubwo afata abicanyi bose akabashira imbere y intahe Ndibaza ko vyoshobogwa na Alex Sinduhije Pacifique Nininahazwe canke Nyangoma Bamvuginyumvira Ngendakumana Leonse Minani Jean nIbatore murabo gurtyo umurongozi abonetse abandi bose baje hamwe nawe batangure urugamba bace bahamagara abarundi aho baribose tufanye mu nda Ntankeka turatsinda umwansi

  9. BRAVO.je me souviens de cet intellectuel burundais dote des compétences plus étendues lorsqu’il était président du sénat…….son institution n’a pas connu de perturbations politiques……je lui souhaite de tenir jusqu’au bout……et lui promet de me ranger derrière lui comme tout burundais conscient des maux que connait notre pays.

  10. felicitation,a bas la coalition des criminel de guerre.c’est pourquoi le burundi ne retrouve pas la paix:les criminels qui se cachent derriere la parole de Dieu.FELICITATION encor et soyons prudent les loup sont parmis les agnons.

  11. Bravo, avec cette élection , les burundais montrent qu’ils sont capables de résister contre eux-mêmes, puisque Rufyikiri Gervais était déjà 2ème vice -Président de la République du Burundi. J’ai hâte de voir la composition de son gouvernement.

  12. Toutes mes felicitations! Bien que ce soit une tâche difficile,nous esperons que les compétences qu’il a manifestées malgré son ancien entourage,vont cette fois-ci apporter un changement sensible à ce que nous vivons actuellement!

  13. Ngira iyo conseil yogarura iteka mu Gihugu cacu Twifuza ko ata kibazo na kimwe mwoca iruhande cane cane icukwo ubu inyuruzwa ry abantu bagatogwa ibiziga vyabaye akamenyero Ukwitwaza ivyo gusaka mu ma quartiers aba mwo abo leta yanka mu rwitwazo rw ukurondera ibigwanisho kugira babafate babapfunge kuko bagize maniffestation yukwanka eme mandat
    Kuraba ikibazo cabo bose bapfungiwe ubusa Kufasha kugira abahunze bahunguke Kufasha cane kugira Abarundi bave mu bukene Kwubahiriza Abarundi mu bjwe no muvyiwe KUgabanya ubushomeri No kwugurura amaradio vuba cane Icanyuma kandi gikomeye cane nukwo Nkurunziza na kagwi kiwe bofatwa bagakubitwa iintahe mu gahanga ku bibi vyose bakoze cane cane Amaraso y abana b Uburundibasheshe
    Tugasaba Tribunal mpanavyaha Mpuzamakungu ku Burundi KU BWICANYI BWOSE BWAKOZWE Ku Ntwaro ya Nkurunziza Sinokwibagira kusaba Ubutungane ko bwokwigenga

    • Ndakeje abagize urwo runani.Turi nyuma yanyu,nimuze rero dufatane mu nda mu kwirengagiza inyungu z’umwumwe ariko dushire imbere iz’Uburundi.Tumaze 10Ans mu buja bwa Nkuru na Adolf,harageze rero ko twihabuza.Ivyo gukora ni vyinshi kuko igihugu carasibijwe.
      Kuri Rose Hakizimana,ndakwubaha kandi ndagukunda kuko uri umu-maman nzi dusangiye urugamba,ariko uvuze ivy’ubutungane uzoze urahera imbere ya 1972 kugira vyumvikane neza!

      • Reka basha ndabahanure ivyabaye vyarabaye kandi gusubiza intahe ijambo ni vyiza . Mugabo ndabereke ikintu kimwe kiguma kitubuza gutera imbere . Ibi vyoukuguma twibuka ibintu vyabaye muri kahise nko muri 1965 , 1972 no muri 1993 ntaco bishobora kudufasha atari induru itubuza gutera imbere . None abapfuye muri 1965 canke muri 1972 boba bakiriho nuno musi kugira bagire ico badufasha plus de 40 ans apres atarukuzura imiryano yurutavanako n’ukwihorahorana bitumarira umuryango . Ibuke ijambo umuganwa aari umugani yasize a¨babwiye ati ingoane z’abarundi s’ubwoko ubu canke buriya ahubwo u ibazo bihanze abarundi n’ubukene ingwara n’ubujuju . Ni muze dukure amaboko mu mpuzu tugwanye inzara tugwanye ingwara twubake amashule dushie abana bacu mw’isomero igihugu kigire incabwenge urabe ko hari uwusubira kuducanishamwo . Ivyo dufise Imana yaduhaye birakwiye twobisabikanya n’umutima w’urukundo igihuu cacu coba icakarorero kw’isi yose .
        Reka ndabagire inama . Nimuze dutangure bishasha bifatiye kuri izi ngingo

        1. Tugiriranire ikigongwe ninavyo Imana ikunda . Uwiciwe n’uwishe boe n’abavandimwe ariko singomvye kuvuga ngo bose barishe ariko kandi uwuticishije icuma yaricishije ururimi mbere ahubwo nirwo rwtikije inganda

        2. Duce twishiriraho itegeko nshingiro twiyumvikaniye twebwe nyene hanyuma twige kwubaha amategeko tmenye ko uwuzorirenga rizomumena agatwe

        3. Twige gukundana no kubabarana no gufasha abatishoboye mu gusabikanya duke dufise twiyamirize ba nsumirinda bagomba kuya ivyo batabiriye akuya .
        Ni bireire tuzoronka umwanya wo kubivugana vyose duhindure ingingo ni twame ywinubana turi bamwe twese turifuza amahoro n’umunezero . Maze n’amakungu bazoz kurahura ubumwe n’urukundo iwacu .

        MURAKOZE

  14. Felicitation Mr le Président R. Gervais,vs ētes un hoe intellectuel, intègre et sans doute patriotique.La majorité ds barundais ont confiance en vs,SVP mr le President,ne les deçoit jamais!!!Je vs rappelle Mr qu’au sein d votre CNR qu’il y a ds gens qui ne visent k leurs intérēts;je pense k ces gens là ne sont pas nombreux mais c’e à ne pas négliger Mr le Pr!!!! Ils risquent de detruire votre vision. Il faut tjrs les montrer les Valeurs de notre chère patrie le »BURUNDI » la dignité, le respect, l’humanité « abarundi bamwe bamwe barabaye nk’inyamaswa »,….Halte au 3è mandat anticonstitutionnel. Vive le Burundi

  15. Progress is impossible without change, and those who cannot change their minds cannot change anything (George Bernard Shaw).

    We don’t want to survive, we want to live.

    OUI aux leaders visionnaires & patriotes, NON aux leaders ventriotes.

  16. Mes sincères félicitations à Hon.Dr.Prof.Gervais Rifyikiri,l’homme le plus fort qui parle peu et fait de grands projets!!J’aimerais le voir un jour à la magistrature suprême pour qu’il nous essuie les larmes que le tyran Nkurunziza nous a faits verser!!Mais il ya encore une étape à franchir,j’encourage tout le monde présent à Addis!!!Eviter les dissentions au sein de ce naissant conseil sera un meilleur atout pour arriver à destination: »mettre fin à l’illusion du 3è mandat et restaurer l’unité et la concorde nationale »!!!!

  17. Nous felicitons ce CNR d’etre preside par celui qui connait  » MCHEZO WA NDANI » des DD. La solution est-elle la guerre ou la paix? Soyez vigilents car en cas de guerre c’est le peuple qui en souffrira. Mais cela ne tienne c’est un mal necessaire pour sauver la nation.

  18. Felicitation a tout les Burundais pour cette victoire Ce nous demandons est le desarmement de tout lesmiliciers pour que notre pays retrouve la paix ,nous demandons aussi a cette commission de quitter Addis Abeba apres avoir regarder les problemes des prisoniers et des reffugiers pourqu ils soient resolues tres vite encore felicitation vous nous faitez honneur, vous etez la vie de nos veuves et orphelins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s