Dossier RUGURIKA: Le SNR pris à son propre piège

rugurikaLes burundais sont habitués à suivre les « remenkanya » des services des renseignements burundais mais cette fois c’est sur une mine d’or que nous sommes tombés.

Il y a quelques heures nos confrères de la célèbre agence d’information sur le web ‘BUJUMBURA News’, pour ne pas le citer, a sorti un éditorial révélateur au niveau du dossier sur l’emprisonnement du journaliste d’investigations RUGURIKA Bob et directeur, par la même occasion de la plus populaire des stations radios burundaises, j’ai nommé la RPA (Radio Publique Africaine).

BURUNDI 24 a voulu creuser encore plus et ce n’est pas les sources d’informations qui manquent à ce sujet. La brèche voulue qu’a ouvert nos confrères ont lancé un pavai dans la mer et les ondulations produites sont entrain de devenir des vagues énormes qui risquent de ravager la classe politique burundaise avant les élections de mai 2015 si elles ont lieu bien évidement.

Les faits sont têtus

Dans la soirée du 7 septembre 2014, tout juste après l’assassinat des sœurs italiennes, presque toute la capitale burundaise ne doutait pas de la responsabilité des services secrets dans ce crime ignoble. Il fallait trouver des preuves et des témoignages pour mettre à nu le plan du SNR. Impossible car à cette époque car les services de renseignements avaient un plan solide pré établi : Un fou devait être accusé et la justice via la police devait bénir cette mascarade.

Le plan fatal du SNR

C’est sans compter sur la bêtise humaine qui caractérise nos dirigeants d’aujourd’hui.
En effet le SNR a décidé, au début de l’année, de piéger la RPA. C’est ainsi que l’un des assassins a eu l’ordre d’aller livrer l’information à l’ennemi.

L’homme a rencontré les journalistes de la RPA et a fourni des détails qui ont laissé perplexe les journalistes. Il a donné des détails importants sur les crimes de la nuit du 7 au 8 septembre 2014.

La RPA a accepté volontairement de tomber dans le piège

Les journalistes de la RPA ont bien compris dès la première minute que le criminel venait les piéger. Mais les informations concordaient tellement avec ce qu’ils avaient déjà. C’est alors que RUGURIKA Bob a décidé de passer aux enregistrements et de les publier sachant très bien qu’il y a anguille sous roche. Plusieurs témoins avaient affirmé qu’à chaque rendez-vous avec les journalistes de la RPA, c’est une jeep appartenant à un certain général NDAKUGARIKA qui le déposait au lieu de rencontre. Les informations que nous avons aujourd’hui prouvent bien que jusqu’au 25 janvier 2015, ce criminel, devenu témoin pour les besoin de la cause, était caché dans la maison de ce général.

RUGURIKA n’est pas un novice dans la matière. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Il savait, à ce moment là que le dénouement de cette affaire finira par son emprisonnement.

Dans l’attente du revirement de l’affaire, le plan de rechange

Depuis que BUJUMBURA News a mis à nu cette supercherie, le SNR ne sait plus comment s’en sortir.

Le plan initial été de salir la RPA. Le criminel devait resurgir quelques jours après l’emprisonnement du journaliste et se faire soit disant arrêter et dire à la face du monde que c’est RUGURIKA Bob qui l’a livré. Ainsi la RPA perdrait sa notoriété. Peine perdue, le plan est tombé dans l’une des rédactions les plus froides (atakinya bafise comme on le dit si bien en kirundi) du web burundais et tout est tombé à l’eau.

Toujours en manque de créativité, le SNR a mis en avant deux complices dans l’affaire de l’assassinat des sœurs italiennes pour enfoncer le journaliste emprisonné. Un certain Guillaume, homme à tout faire des généraux FDD et le commissaire de police Ayubu, tous deux proches des services de renseignements burundais, sont entrain d’orchestre ce plan.

Les deux fanfarons ont porté depuis plainte contre le journaliste pour diffamations et autres … Tout cela dans le but de le garder le plus longtemps au cachot afin de trouver un plan de rechange. C’est sans compter sur la détermination de notre Bob national.

Et la suite …

Le SNR a servi l’information gratuitement à la RPA. Aujourd’hui c’est à lui de prouver le contraire et non à la RPA. Dans tout les cas de figures, Bob reste serein car il n’a fait que son travail. Et franchement il l’a très bien fait.

Nous promettons à nos fidèles lecteurs que nous allons rester vigilants et nous vous informerons à chaque fois que de besoin.

Jean Jacques KABURUNDI

17 réflexions sur “Dossier RUGURIKA: Le SNR pris à son propre piège

  1. Barundi mwe Abashingantahe banyu bakunda Intahe ni Ingingo mwabashize amaja he? Isi iratituka ndakubariye,canke iri hafi guhera, kubona twonona ivyiza vyose vyi Igihugu tugasigara turi imbunuza, birababaje.

  2. hahhaahah,ngo nta couverture,na GUILLAUME wenyene arakwiye kugira vyose bimenyekane.Ngo yari mu RWANDA? ABANYARWANDA bo si abana sha ! rindira azovuga aho yaciye hose nico yaragiye gukora,kurya adedemba azosanga yatubwiye vyose,isandugu iraha ntibagenda batayimuhamvyemwo ndakurahiye.Aho yateramiye muri iryo joro ugira ntihari kwisi,yibaza ngo bariko bararota mukumuvuga?ko batavuze uwo kuri ETS,LYCEE NGAGARA,uwo kuri UNIVERSITE DU BURUNDI(R.O.U) niwe yarakomeye bakeney ko yokinjura?mbega irya mbundege bayironderako iki?Nibapfe bambaye si kera turabimenya.Rekura BOB yigire ku kazi kiwe,maramarira hiyo.Ariko abacamanza bacu nkeka bafise izindi KAMINUZA bigamwo atari izi ziri ngaha,mbe basha baracarahira nka kera? Ariko nabo barakeney umuntu yobarengutsa kuko amakosa arabaye menshi,kandi ayo mahera muriko muratora ndabasavye ntihagire nigiceri muzotanga mwisengero.Hanyuma mugabanye kuja mu masengero kuko muja gushisha UWUHORAHO

  3. Pingback: Dossier RUGURIKA: Le SNR pris à son propre piège | Nihehe | Burundi Business Directory Information Travel Entertainment News Guide

  4. Biratangaje kandi biragoye kwemera ko ivyo bob Rugurika yavuze arivyo kuko nta mvo nimwe yotuma anyegeza urya muntu yiyemerera ko yakoze rirya bara, ikindi naco nimba koko vyari vyateguwe kurya Bob yabivuzee, uwo yiyemereye ko ariwe yaciye imitwe barya banyokuru, namuzane hanyume avuge abari bamutumye gukora amaraso

  5. JEWE NDATANGAYE NONE NURYA MUSAZI YISHE VYUKURI BARYA BABIKIRA? NIMBA IVYO BOB YAVUZE VYARI VYATEGUWE NA SNR BISIGURAKO SNR ARIYO YISHE VYUKURI BARYA BAKOZI BIMANA. AMARASO ARAHUMA.

  6. reka bimenyekane !!!burya imana irakunda abayo,ubu naho bobo aboshwe arenganywanlkubera umwuga ya koze neza,,,,yoba ari snr yarungitse urya muntu kur RPA BIGARAGAZAko ari ya maraso y,intungane basheshe ariko arahuma.rindira uwurzomara imisi azobibona

  7. NUSHAKE UBE GAHUTU, GATWA CANKE CANKE GAHUTSI UKURI NUKO BARYA BABIKIRA BATIYISHE KANDI BATISHWE NURYA MUSAZI!!! kWIRENGAGIZA UKURI KANDI UKUBONA NIVYOBIKWAGIRA MUMUSHAHA WAWE WAMAZE KWONONWA N’ IKIBI!!! iMPERA NIMPERUKA UKURI GUTEGEREZWA GUTSINDA IKIBI!!! IMANA YOYO IHORA IHOZE BASHA IYEMERA UTAYEMERA BIRAGUSHA!!!

  8. votre texte me semble plus bidon que ce que le SNR aurait fait. Il plutot donneec les details de la vraie version que possede la RPA sur l’assassinat des soeurs. En effet pour le moment le Snr reste blanchi tant que Rugurika n’aura pas livrer soit l’assassin soit la vraie version. Mais la aussi il faudra expliquer pourquoi il a accepte de tremper dans le jeu du Snr et joue a la derision.
    Conclusion. Rugurika a ete battu a platte couture dans ce match

  9. Muriko muramaramara,maintenant ça devient un piège,pas le professionnalisme de rugurika,mwarindiriye ngo amare iyi minsi yose muri prison mubizi,mwamugize sacrifice,

    • Ingorane zihari n’uko Rugurika ata couverture yategekanije. Nta prevues yategekanije. Kuberiki amira irobo kurya kw’ifi kandi ari umu professionnel? None ntimuzi ko iyo umuntu asohoye ikintu yitegekanya preuves z’aho yagikuye? Ni kuberi iki muzirana na logique? Ivyo mugira si journalisme. Novuga ko ari sensationnalisme.

      • ivyo muvuga vyose barya ba Nyokuru ntibikereye !!!! Nta muntu asanzwe yotegura imigambi nkirya hanyuma ntafatwe, bishitse naho nta service de renseignement uburundi bwoba bugira. Amaraso ntiyijana, bitebe bitebuke ivyo bihangange bizocakirwa sindababesha. Isi yose ibahanze amaso. Ni mubandanye munigagura abantu ubu mwarashitse kw’isimbo y’inumba basha. Rorera gatoya gusa hari ico mugiye kubona.

      • Ndarurinze,

        La patience est quelques fois une qualite: pourquoi vouloir confirmer que Bob n’a pas de couverture deja? La soeur congolaise (l’unique qui a servecu) est encore en vie….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s