A la recherche de l’incendiaire du marché de Bujumbura

A LA RECHERCHE DE CELUI QUI A INCENDIE LE MARCHE DE BUJUMBURA SUR COMMANDE

marché central de Bujumbura(http://burundinews.free.fr, le 09/07/2014) Dans le royaume des incendies des marchés, ce sont les pyromanes qui inquiètent les donneurs d’ordre. Le marché de Bujumbura a été incendié volontairement. Le Président Nkurunziza vient de le confirmer dans son discours du 01 juillet 2014. Les experts avaient parlé de court circuit, ce que Burundi News a toujours nié.

Le marché de Bujumbura a été incendié par une équipe de Makeli (Macaire), un agent de la Documentation. Il a passé plusieurs mois à Kamenge après l’incendie sans être inquiété. Tout a changé subitement quand le patron de la Documentation s’est rendu compte que les personnes mandatées pour incendier le marché pouvaient parler. Makeli a eu droit à deux tentatives d’assassinat. La dernière s’est passée à Kamenge en juillet 2013. En plein jour, deux personnes sur une moto lui ont tiré dessus et il a pu échapper. Il a décidé d’entrer en clandestinité.

Aujourd’hui, il est dans un pays voisin du Burundi ou de la sous région où il y a une grande communauté des Burundais. Selon des informations en provenance de la Documentation, surtout des proches de Kazungu, ce dernier serait en discussion  avec Makeli pour qu’il rentre au Burundi. Kazungu lui promet de l’envoyer en République centrafricaine (Non, s’il vous plaît, il n’y a plus de marchés à Bangui à incendier, merci de ne pas l’y envoyer). Il pourrait aller en Somalie. Un grand mensonge! En réalité, Makeli est soupçonné par la Documentation d’avoir fourni des informations à un site internet. Son retour ne serait que sa mort. Cependant, la Documentation peut se rassurer. Les informations viennent directement de la Documentation parmi ceux qui organisent ces incendies sans être convaincus.

Gratien Rukindikiza

3 réflexions sur “A la recherche de l’incendiaire du marché de Bujumbura

  1. Si monsieur RUKINDIKIZA vous pouviez continuer votre enquête et nous faire la liste des commanditaires de ce projet macabre,l’objectif visé,ça aiderait les burundais à protéger le peu de marchés qui leur reste. Certainement que Kazungu n’agit pas seul.

  2. Pingback: A la recherche de l’incendiaire du marché de Bujumbura | Bujumbura News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s