Comment le SNR a identifié les jeunes du MSD lors des affrontements du 8 mars 2014 ?

7465_10201175847176422_302113056_nQuand le Président SINDUHIJE a déclaré au public lors de sa conférence à Bruxelles que les journalistes burundais sont infiltrés et que bientôt la vérité va éclater, on ne s’attendait pas à découvrir la vérité de sitôt.

L’article de BUYOBE Jean Pierre paru sur http://www.bujumbura.be a fait beaucoup de casses durant ce week-end sur le web. Pour preuve le principal accusé dans l’affaire de la conspiration pour l’arrestation de Mbonimpa, MAZINA Teddy, a réagi en s’attaquant directement au fondateur du site au lieu de répondre aux accusations. Ce comportement prouve qu’il est coupable. Mais pour ce photographe de la Télé Renaissance, les révélations ne font que commencer. Suivez plutôt.

Nous sommes le 8 mars 2014, les jeunes du MSD s’accrochent à la police nationale pour protéger leur président à la permanence du parti à Kinindo. Des photographes sont là. Parmi eux un certain MAZINA Teddy.

Le soir, les services des renseignements ont besoin des visages pour pouvoir arrêter les manifestants. Ils font appel à MAZINA Teddy qui est un habitué des lieux. Vers 21 heures, Gilbert BURANGE rencontre le photographe et ce dernier lui remet la copie de toute les photos et vidéo.

Beaucoup de détenus à la documentation ce soir là ont confirmé que les agents de la documentation ont utilisé les photos prisent par Teddy. Un certain Rashidi nous a confirmé qu’avant de s’évader il a entendu un agent appeler MAZINA Teddy au téléphone pour lui demander les noms des jeunes. MAZINA Teddy a donné le nom de Rashidi et des autres. Heureusement qu’il s’est évadé sinon il serait lui aussi en prison.

Le lendemain, la descente pour les arrestations était facile car le SNR avait des noms et des images pour passer à l’action.

Il faut noter ici que les relations entre BURANGE et MAZINA ne datent pas d’aujourd’hui. Les deux sont des Buyoyistes qui ont traqué les opposants de son régime depuis 1996. Aujourd’hui, l’un dirige la documentation extérieure à la SNR et est aujourd’hui au service du parti au pouvoir et l’autre travaille comme photographe dans un médium appartenant à l’ancien chef de l’état Pierre BUYOYA.

Jean Jacques KABURUNDI

6 réflexions sur “Comment le SNR a identifié les jeunes du MSD lors des affrontements du 8 mars 2014 ?

  1. Pingback: Comment le SNR a identifié les jeunes du MSD lors des affrontements du 8 mars 2014 ? | IBINYAMAKURU

  2. le journaliste affamé ne doit pas nécessairement manquer la dignité et perdre le sens du professionnel en trahissant les médias.nagende asabe akazi kuri REMENTANXA FM kandi ndizeye kô azokaronka

  3. Pingback: Comment le SNR a identifié les jeunes du MSD lors des affrontements du 8 mars 2014 ? | Nihehe | Burundi Business Directory Information Travel Entertainment News Guide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s