2030 me pose un problème, disait le Président Nkurunziza

Nyabenda(le 07/05/2014, http://burundi.news.free.fr) Le Président Nkurunziza se prépare pour un troisième mandat présidentiel même s’il viole les accords d’Arusha et la constitution. Tous les moyens sont bons. Les imbonerakure s’entraînent avec des armes à feu. Beaucoup de Burundais ont cru que ces jeunes miliciens n’étaient pas soutenus par le pouvoir. Un faux pas du Président Nkurunziza a permis de tout savoir.

Qu’a-t-il dit aux imbonerakure?

Le 19 avril 2014, le Président Nkurunziza a rencontré les chefs de la milice imbonerakure. Beaucoup de Burundais ont pensé que Nkurunziza voulait donner des remarques aux imbonerakure. Le message a été autre. Selon un des chefs des imbonerakure présents à la rencontre, le Président a lancé des fleurs aux imbonerakure.

Le président du CNDD-FDD, Monsieur Nyabenda, était présent et assis à côté du Président Nkurunziza. Le Président Nkurunziza a félicité les imbonerakure pour leur apport dans la chasse de Mukono, des rebelles de Nzabampema et aussi la traque de certains opposants.

Aux imbonerakure de Kirundo, il leur a demandé de ne plus se mettre des herbes ou des vêtements militaires trop voyants. Il faut attendre quelques mois.

A tous les imbonerakure, le Président Nkurunziza leur a rassuré et leur a demandé de ne pas écouter ce qui se dit. L’armement continuera et ce ne sont pas les rapports ou autres qui vont les empêcher de continuer les préparations. Il a bien souligné que la mission continue et qu’ils ne peuvent pas s’arrêter en cours de route.

Les élections?

Le Président Nkurunziza a été très clair. Les élections de 2015, il les a déjà gagnées. Même celles de  2020 et 2025 sont déjà acquises. Plusieurs imbonerakure étaient étonnés de ses propos. « Mon seul souci est 2030″, a-t-il dit. »Je prépare 2030, si non les autres sont déjà gagnées d’avance ». Voilà ce qui est bien dit. Les opposants auront bien compris que Ndayicariye de la CENI a déjà rendu la copie avant les élections. Quant aux ambitieux du CNDD-FDD, que ce soit les deux groupes en compétition à savoir Kirimiro et Imbo, ils devront ranger leurs crampons. Le match n’aura pas lieu du vivant de Nkurunziza.

Un homme qui voit loin! Il sait bien qu’il pourra s’asseoir sur la démocratie, rendre les Burundais bêtes, dociles, des valets pour devenir les domestiques de Nkurunziza. En 2030, la population burundaise sera esclave si elle n’arrive pas à s’émanciper. Plus elle tardera, plus il y aura des séquelles incurables.

Nyabenda pleurniche devant le Président Nkurunziza car les imbonerakure dépendent de la Documentation

Nyabenga lit Burundi News en diagonal. Il aurait dû comprendre que le quartier général des imbonerakure se trouve à la Documentation. Pour information, mon cher Nyabenda, le commandant suprême des imbonerakure est bien Nkurunziza. Le chef d’Etat major est le général Adolphe Nshimirimana. Son adjoint  est Ndakugarika. Les chefs des  opérations sont les commissaires Kazungu et Uwamahoro. Les renseignements sont gérés par le G2 de l’armée burundaise. Le ravitaillement se fait par le camp Muha et la base des forces armées est aussi la base des forces imbonerakure. Elle fournit l’équipement et les habits. Les munitions sont prélevées sur le stock de la 1 ère région militaire. Et aussi sur le stock des munitions destinées aux troupes en Somalie. Rien dit! Le terrain d’entrainement est à Kiriba Ondesi au Congo.

Alors Monsieur Nyabenda, pourquoi vous plaignez-vous  de ne pas diriger les imbonerakure? Où voulez -vous vous mettre? Les choses vous dépassent. Il suffit même de vous rendre compte que vous n’êtes même pas le vrai président du CNDD-FDD. Le vrai président est celui qui dirige les finances du parti CNDD-FDD, qui est en contact permanent avec le Président pour son fric.

Nyabenda a demandé au cours de cette rencontre aux imbonerakure de lui donner chaque fois des  rapports d’activités et de venir prendre des directives chez lui. Mon cher Nyabenda, vous n’avez rien compris. Vous ne savez pas ce qu’ils font mais le jour où il y aura la justice ou la cour pénale internationale, vous serez le premier coupable. Eh bien Monsieur Nyabenda, les imbonerakure tuent, violent, agressent. Ils dépendent officiellement de vous. Comprenez bien, c’est vous Nyabenda l’assassin. Les imbonerakure violent le territoire d’un pays ami, le Congo. Vous êtes responsable. Demain, vous serez génocidaire. Il faut vous dire la vérité. Demain, le pouvoir changera. Les preuves s’accumulent. Si vous ne savez pas ce que font imbonerakure, démissionnez. En attendant, si vous avez besoin des informations sur les imbonerakure, adressez-vous à ceux qui les reçoivent. Burundi News?

Cher Président Nkurunziza, imbonerakure vous sauveront ou vous feront tomber. Ils seront incontrôlables à un certain moment et le malaise actuel dans l’armée, y compris chez les ex-FDD, ne vous laissera pas sans problème.

Le feuilleton imbonerakure continue.

Par Gratien Rukindikiza

Une réflexion sur “2030 me pose un problème, disait le Président Nkurunziza

  1. Vous avez l’excellent devoir de nous informer et vous en félicitons; nous aussi avons le devoir de lire et d’y méditer convenablement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s