Un ambassadeur burundais libéré sous caution dans une affaire de trafic de drogue

rurimirije_mglTout commence lorsqu’un couple en provenance de Bujumbura se fait arrêter à l’aéroport de Zaventem en Belgique en date du 26 avril 2014.

Le couple qui transportait cinq kilos d’héroïne pure aurait déclaré aux enquêteurs belges que le colis appartenait à un certain RURIMIRIJE Jean Marie, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays. L’ambassadeur est alors mis sur la liste des personnes recherchées car cet ambassadeur, malgré son titre n’a pas de bureau officiel au Burundi.

Comme la plupart de trafiquants de drogue burundais le font si souvent, le propriétaire du colis voyage toujours une semaine à l’avance et se met en retrait dans un pays voisin. Pour le cas qui nous concerne, le propriétaire est resté en France en attendant la réussite de la mission.

Après l’arrestation du couple, l’ambassadeur a décidé alors d’aller sur place pour recueillir les informations du pourquoi de l’échec. C’est une phase très importante chez les trafiquants pour pouvoir expliquer  au réseau l’échec afin de négocier le remboursement de la marchandise saisie. Il faut noter ici qu’il s’agit d’un colis d’une valeur estimée à plusieurs millions d’euros.

C’est ainsi qu’il fut arrêté lundi le 28 avril 2014 par la police belge en provenance de Paris. Lors de sa garde à vue, son avocat a brandit son immunité diplomatique mais en vain. C’est alors qu’il aurait eu un compromis avec le juge pour donner sa maison sise à Bruxelles comme caution afin de comparaitre libre.

Cette négociation n’a pas été facile car le propriétaire n’a pas encore remboursé entièrement le crédit octroyé à la banque pour cet achat. Il fallait donc faire intervenir le locataire actuel de cette maison pour clarifier la situation afin que les loyers soient versés immédiatement à la justice pendant toute l’instruction. Une pirouette facile à faire puisque la locataire en question est une guinéenne, une connaissance à lui de longue date, mariée à un fonctionnaire de l’Union Africaine. Il a été relâché le mercredi 30 avril 2014 à 18 heures.

Le président burundais a alors dépêché son ministre des affaires étrangères afin de s’enquérir du dossier car l’ambassadeur en question, de nationalité belge, aurait une injonction de la justice belge de ne pas quitter le territoire. Les tractations sont en cours pour le laisser voyager en date du 4 mai 2014 à destination du Burundi.

Il faut également noter que le conseiller principal chargé de la communication à la présidence de la république, NYAMITWE Willy, s’est déployé au cours de cette semaine avec une désinvolture inégalée afin de menacer tout les médias locaux pour qu’ils ne diffusent pas cette information.

Rappelons que le Burundi est devenu depuis une dizaine d’années une plaque tournante de ce trafic que plus d’un attribuent aux dignitaires du régime en place à Bujumbura. Beaucoup de burundais sont en prison à l’étranger à cause de ce trafic.

Affaire à suivre

3.05.2014, Jean Jacques KABURUNDI à Paris

25 réflexions sur “Un ambassadeur burundais libéré sous caution dans une affaire de trafic de drogue

  1. Mbega Stéphanie wee, ubwo ntubona ko tugowe? jewe ndi umu DD nararwanye ku rugamba mvuyeyo nja kwiga ubu ndi umu haut cadre, ariko ndi muma courses yo kuja kuba muri Canada buca mufatwa mujanwe i La HAYE ndakurahiye!

  2. Emwe, iryo nibara nuko abo ba DD amatwi bayashizemwo amapampa! mbega ko batwara bifutse immunite, bakiba, bakica, bagaturira bifutse immunite mu Burundi, baba bibaza ngwizo ntwaro zabo zidakwirikiza amategeko akora kuri bamwe gusa kubandi ntakore, ngo bazoyajana kuyategekesha no mu bindi bihugu! Ariko saba DD bose, harimwo abintore nabo turabumvamwo ngo bariyo! hose ntirwitaha nko mu Burundi harahandi amategeko agikurikizwa, kandi no mu Burundi ntibizokwamuko, harumunsi bizohinduka, kko ntajoro ridaca!!!!Mureke amaramare, nuko benabo batamaramara!

  3. MBEGA ABO BANTU BACURIKA IDARAPO Y UBURUNDI BAZOREKA GUKORA IBICURITSE GUTE?UMUTAMA NKESHIMANA MUMUDURI WIWE ATI « twakize abanyamahanga ntituzokira ibinyamasunzu »NTANGUYE GUKEKA IBINYAMASUNZU IVYARIVYO.

  4. None ko aserukira umukuru w’igihugu akaba yari k’ukazi yoba ari we yamutumye?kuri jewe nobamenyesha ko amatohoza atanguye guko ntankuntu twotwarwa n’abadandaza urumugi.

  5. Pingback: Un ambassadeur burundais libéré sous caution dans une affaire de trafic de drogue | Je blogs, donc je suis

  6. Ntibintaganje nagato amafaranga yiwe iyo ava ntakindi Atari urumogi…… Hama dans la jounaux mu minsi iheze ngo  » L;homme d’affaire  » Rurimirije Jean Marie! Alors que c’est une trafficant de drogue, un truand, Vagabon, umusuma, umunyoni, sesa nkuyoze, … ce voyou

  7. Emwe uyo Rurimirije arahambaye. ariko amenye ko iminsi y’igisuma iharuye. Kandi ngo « Amongereza nka niyo mazituvya » aho ntiyorya ivyo amaze kuronka mu mutekano. Yibaza ko niba kwa Nkurunziza ashika aho yishakiye hose ko bikora no hanze???

    • Baramubeshera rurimirijenumushingantahe afise amafaranga akwiye ntiyoja kwicafuza na quelques millions d’euros . rurimirije ni milliardaies wa maeuros no ngaha i Bruxelles ababiligi baramwubaha kubera inoti ziwe

    • Wewe utwara nde ga Stephanie reka kwimaramaza mbe ntuzi ko na Dawidi canke Buramu ariwe yahindutse Aburahamu atatwaye eternellement none wewe ivyo ubivuga nkande uwatijije abatwara ubu ko ariwe agire abake kuko bacuruje itarenta yiwe nabi,ehe Uwuhoraho aravuga ati:«Arik’umushumba mubi niyibwira mumutima wiwe ,ati Databuja aracatevye maze agatangura gukubita bagenzibe no gusangira nababorerwa,shebuja azoza mugihe atamwiteze kandi atazi azomucamwo kubiri,amusangize umugabane wiwen’indyarya:ni ho hazoba amarira no kuryanya insya z’amenyo.»Namwe rero bamuvuga wongera mukora mubanje kwibaza iyabaremye ko ikihari kandi ibona hose iogashobora vyose ,ndakubwije ukuri nga i Burundi iyo hataba abasenzi igihugu kiba ntibiba bimeze uku namwe ntuba uvuga uko .Shimwa mana yo mw’ijuru wewe udahengeshanya kuduharira utaduharuriye ,ongera wumve amarira y’abana bawe ubakize akaga uhindure ibintu aha i Burundi nyaguhora kungoma .Ndabigusavye ndakwizeye wewe mwami w’abami.Amen!Amen!Amen!

  8. None ivyo abarundi ntibari babizi ni kuva kera bikorwa muga ubu bigiye kubagora,kuko on les a à œil ,wewe Burundi barakwambitse ibara

  9. Pingback: Un ambassadeur burundais libéré sous caution dans une affaire de trafic de drogue | Nihehe | Burundi Business Directory Information Travel Entertainment News Guide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s