L’adoption de la Constitution amendée rejetée faute de quorum

parlement_41(le 21-03-2014, Agence de presse Xinhua) Les députés burundais ont rejeté vendredi l’adoption de la Constitution amendée faute de quorum nécessaire.

Il a manqué un seul député pour que ce projet de Constitution soit adopté.

Il y avait d’intenses consultations entre les groupes parlementaires du CNDD FDD (le principal parti au pouvoir avec 81 députés), de l’UPRONA (deuxième parti au pouvoir avec 17 députés) et de l’ethnie des Batwa (3 députés).

Le président du groupe parlementaire CNDD FDD, Félicien Nduwumwami, a indiqué qu’au cours des consultations, son parti avait fait beaucoup de concessions.

Le noeud du problème est lié à une éventuelle intention du président Pierre Nkurunziza, dont le deuxième mandat s’achèvra en 2015, d’obtenir un troisième mandat lors des élections prochaines.

La Constitution de 2005 entretient un flou quant à la possibilité du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat.

Son parti estime qu’il a cette possibilité puisqu’il a été élu par suffrage universel direct une seule fois, alors que l’ opposition souligne que la Constitution limite à deux mandats à tout président en exercice.

La seule voie qui reste est de soumettre la Constitution amendée au référendum, tandis que le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana a proposé de reporter son adoption à l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s