L’opposant SINDUHIJE aurait-il succombé lors de l’assaut du 8 mars ?

(18 mars 2014, Radio Bujumbura Fm)
Une rumeur folle plane sur Bujumbura. Le fameux corps  étendu et abandonné lors de l’assaut de la permanence du MSD le 8 mars 2014 serait celui de l’opposant SINDUHIJE Alexis. Ce corps étendu, éventré par des balles et laissé pour mort derrière la permanence pose problème.

Quand on sait, d’après les enregistrements audio et vidéo en notre possession (et qui sont disponible sur facebook), les policiers qui ont lancé l’assaut ont refusé à la croix rouge de récupérer ce corps « blessé » car ils affirmaient que c’est celui du leader du MSD. Sur la ligne des motorola de la police, on a jubilé en criant « twamugandaguye ».

Ce qui est sur, c’est que le « numero yambere », celui par qui l’ordre est venu de le descendre à tout prix, a demandé que ce corps lui soit amener au palais présidentiel. En plus, des proches de la présidence affirme qu’un corps (ou un malade) est actuellement dans l’un des annexes du palais présidentiel.


D’autres sources nous disent que, c’est plutôt un blessé qui est entrain d’être soigné sous haute surveillance au palais et que le blessé en question serait effectivement SINDUHIJE Alexis.

Ces rumeurs risquent de prendre forme si le premier concerné ne se manifeste pas d’une manière ou d’une autre. Connaissant la personnalité du président du MSD, beaucoup d’observateurs ne comprennent pas comment il a pu rester aussi longtemps silencieux depuis le 8 mars 2014. Ce silence risque de confirmer qu’effectivement soit que Alexis SINDUHIJE est mort et que la présidence cache son corps pour éviter un soulèvement populaire. Soit il a été capturé et se fait soigné en tant que prisonnier dans un des annexes du palais.
.
.

Une réflexion sur “L’opposant SINDUHIJE aurait-il succombé lors de l’assaut du 8 mars ?

  1. cette « stratégie » est tellement grosse que personne ne tombera dans le panneau … on force l’opposant à se manifester parce qu’on est incapable de le localiser, en espérant qu’il sera assez bête pour le faire et lui tomber sur le dos par la suite. Les gens qui écrivent cet article sont complices de ceux qui veulent faire taire ce qui reste de démocratie au Burundi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s