La lacheté au sommet de l’état burundais

La division des putschistes a sauvé l’UPRONA

(11.02.2014, http://bujumbura.be/) Le putsch contre la direction de l’UPRONA orchestré par le CNDD –FDD avec le Ministre NDUWIMANA interposé, était soutenu par deux groupes issus du parti UPRONA. Le premier groupe est bien sûr le pion du CNDD-FDD et est composé de GASTON SINDIMWO, GITERUZI Dieudonné, Tharcisse et Francis NGARUKO avec quelques conseillers de la 1ère Vice-présidence. Le deuxième groupe qui n’est pas aussi loin du CNDD-FDD est composé de Térence SINUNGURUZA, Martin NDUWIMANA et Bonaventure NIYOYANKANA.

Le premier groupe disais-je, est un pion du CNDD-FDD. Quand le CNDD-FDD veut changer quelque chose à l’UPRONA, il doit passer par ce groupe. Pour rappel, c’est ce groupe qui a destitué Térence SINUNGURIZA, c’est ce même groupe qui a envoyé les noms des Upronistes dans la Commission terres et autres Biens et c’est ce même groupe que le CNDD-FDD venait de mandater pour destituer BUSOKOZA.

Le deuxième groupe composé de Térence SINUNGURUZA, Martin NDUWIMANA et Bonaventure NIYOYANKANA est plutôt furieux contre le Président de l’UPRONA en la Personne de Charles NDITIJE. Ils veulent le destituer peu importe le chemin à prendre. Que ce chemin casse BUSOKOZA, ce n’est pas un problème pour eux. En effet, Térence SINUNGURUZA est fâché parce que Charles NDITIJE n’a pas crié lorsque le CNDD –FDD l’a évincé, Martin NDUWIMANA est fâché parce que Charles NDITIJE prône la réconciliation des UPRONISTES car il voulait continuer ses magouilles, tricheries et divisions qu’il fait dans sa commune natale, Bonaventure NIYOYANKANA est fâché parce que Charles NDITIJE ne l’a pas mis dans la liste des trois personnes à proposer pour remplacer Térence SINUNGUZA à la 1ère VICE Présidence, bref les trois personnes convergent sur une chose : la destitution du Professeur Charles NDITIJE à la tête de l’UPRONA.

Les deux groupent se connaissent, se rassemblent, font des réunions dans les hôtels luxueux de BUJUMBURA et même chez Gaston SINDIMWO à la cité de NYAKABIGA III, Objectif commun : destituer NDITIJE premièrement et BUSOKOZA Suivra. Pour destituer NDITIJE, il n’ya pas trente six chemins, il faut faire revenir Bonaventure NIYOYANKANA. Ce n’est pas un problème, le Ministre NDUWIMANA est prêt pour les aider. Jusque là les deux groupes sont soudés. La suite est connue. Vient alors la question de remplacer BUSOKOZA. Les deux anciens vice-présidents ne voient que deux personnes : Pontien NIYONGABO ou Anicet NIYONGABO tandis que le groupe de Gaston SINDIMWO ne voit que Claude NDIHOKUBWAYO. Prudents, vu la situation incertaine, Pontien NIYONGABO et Anicet refusent. Claude NDIHOKUBWAYO remarque qu’il n’est pas soutenu par les deux anciens vice-présidents, il remarque que les deux groupes ne sont pas soudés et préfère abandonner tout. Il démissionne au poste de Ministre et revient aux upronistes qui soutiennent la légalité de Charles NDITIJE.

Les deux groupes continuent, chacun à son côté. Le Groupe de Térence SINUNGURUZA et Martin NDUWIMANA cherchent Prosper BAZOMBAZA pour occuper la place du 1er Vice-président. Celui-ci semble accepter mais il a des pressions partout qui lui empêchent de suivre ce chemin incertain. Sa famille, ses amis font tout pour qu’il n’accepte pas. SINUNGURUZA et Martin essaient de le convaincre d’accepter. Au moment où il hésite, Gaston SINDIMWO lui a déjà envoyé le nom du TOYI Oscar pour être 1er Vice-président et les noms de Tharcisse, GITERUZI et Francis NGARUKO pour être Ministres. Lorsque les deux anciens vice-présidents l’apprennent, ils deviennent furieux contre Gaston SINDIMWO et demandent à NIYOYANKA Bonaventure de casser tout.

Ainsi la division de ces deux groupes putschistes a sauvé l’UPRONA

2 réflexions sur “La lacheté au sommet de l’état burundais

  1. Abo bose ni ba NSUMIRINDA! Sauf NDITIJE et son groupe! Ukuri kuzokwama gutsinda, abo nabo badahaga, INTAHAGA IRANDURA! Sinzara mufise ahubwo nubube gito inda zanyu zagiye hejuru yimitima! Komeza mutuburundi mukaga, nimutavyishura abana banyu bazovyishura!Komera ku muheto Nditije, iminsi yose Imana iri kuruhande rwimvugakuri! Mbega Sinunguruza ntiyokorera ya Mana yamagenda aravuga ko yamubonekeye, ivyo akora nivyimubonekera imutuma! ? nd Bose na Bose bamenye, bakomeze kandi babesherimana, , ariko irakunda uburundi! Inkozi zikibi, abanyenzigo, abicanyi, bazotembagarizwa munyenga! Aho Martin ivyakora iwabo mu mugamba yibaza ko bitazwi! Reka abanyakuri batware, ukugororoka kwanyu turamaze kukumenya, abari mu kuri turabazi, abazengana ama bibiliya, bakoranya ama seminaires ngwimana yabatumye, turamaze kubamenya! Ewe batama baraha bashaje badahazze, njanye na Ngaruko we, nasumirinda yiwe aracari muto ntararwiza araberewe nubube gito, yama ga Sinunguruza, Martin,Niyoyankana…… Komera kwibanga Nditije, Imana irikumwe nawe hamwe nabagushigikiye bose, nayo izo nsiha zidahaga, ahaaaaa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s