Jean-Claude Ndihokubwayo démissionne du gouvernement : « C’est le refus d’un partenariat sans respect mutuel »

 

Ministre Jean-Claude Ndihokubwayo ©Iwacu(04.02.2014, http://www.iwacu-burundi.org) Le ministre du Développement communal Jean-Claude Ndihokubwayo vient de prendre position. Celui que l’on supputait à la recherche du poste de premier vice-président vient de présenter sa démission au Chef de l’État, rejetant par ailleurs toute autorité de Bonaventure Niyoyankana sur la direction de l’Uprona. Selon certaines sources, la ministre de la Communication serait aussi prête à démissionner.

D’après l’ancien ministre Jean Claude Ndihokubwayo, sa démission est une conséquence logique de la crise qui secoue le parti Uprona : « C’est pour montrer que nous ne sommes pas d’accord avec un partenariat sans respect mutuel » indique M.Ndihokubwayo. Pour lui, le pouvoir ne doit pas s’ingérer dans les problèmes internes au parti Uprona et doit laisser ses membres les régler eux-mêmes.
Il remercie néanmoins le président de la République pour la confiance qu’il lui a accordée et la façon dont ils ont travaillé ensemble : « Ma démission ne signifie en aucun cas un désaveu du gouvernement, ou une rébellion contre lui, mais le besoin d’un partenariat clair et honnête. » En effet, Jean Claude Ndihokubwayo souligne que son acte est « le refus de cautionner une humiliation faite par un soi disant partenaire, quels que soient ses motivations. »

Edouard Madirisha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s