Poste de premier ministre : des lobbies en faveur d’un général du Cndd-Fdd ?

(le 31-01-2014, http://www.iwacu-burundi.org) Le nom d’Alain-Guillaume Bunyoni, au poste de premier ministre après la révision de la Constitution actuelle, circule. Toutefois, Willy Nyamitwe, porte-parole adjoint du président de la République, estime qu’on ne légifère pas pour des intérêts sectaires mais publics.

Alain-Guillaume Bunyoni, chef de cabinet civil à la présidence de la République, toujours fidèle au président Nkurunziza ©Iwacu

Alain-Guillaume Bunyoni, chef de cabinet civil à la présidence de la République, toujours fidèle au président Nkurunziza ©Iwacu

Depuis peu, des sources proches du parti au pouvoir, le Cndd-Fdd, font savoir que le général Alain Guillaume Bunyoni ferait l’unanimité des Bagumyabanga pour occuper le poste juteux de premier ministre. Bien évidemment après la révision de la Constitution actuelle qui se trouve devant la chambre basse du parlement.

En effet, ces lobbies auraient commencé avec des divergences nées à l’interne du parti présidentiel suite au 3ème mandat de Pierre Nkurunziza aux scrutins de 2015. De peur de perdre les présidentielles, indiquent nos sources, si ce dernier ne se porte pas candidat, il faut que le premier ministre soit un homme fort, confiant, capable de convaincre et défendre les intérêts du parti de l’aigle.
La nomination donc du général Alain-Guillaume Bunyoni au poste de premier ministre, racontent nos sources, serait une façon de le préparer pour succéder à Pierre Nkurunziza. Surtout qu’il est parmi les lieutenants qui lui sont restés fidèles depuis le maquis. En témoignent les différents échelons qu’il a gravis depuis 2005 : directeur général de la police, ministre de la Sécurité publique et directeur de cabinet civil du président de la République.

Le général Bunyoni, plutôt un danger pour Pierre Nkurunziza

D’après un expert en politique, la révision de la Constitution aura ses effets après les élections de 2015. Pour le moment, soutient-il, placer le général Alain guillaume Bunyoni au poste de premier ministre, serait un mauvais calcul du Cndd-Fdd et l’affaire tournerait contre Pierre Nkurunziza. L’expert explique que M. Nkurunziza a toujours cet engouement de diriger le pays, à n’importe quel prix : « Il est hors de question qu’il prépare son successeur. »
Il s’interroge : « Qui prépare qui ? Est-ce que le général Bunyoni n’a pas cette ambition de devenir à son tour président de la République ?»

« Faux et archi-faux »

Willy Nyamitwe, porte-parole adjoint du président de la République est sans ambages : «  On n’amende pas la Constitution pour les intérêts sectaires. On légifère pour l’intérêt supérieur de la nation en tenant compte de la situation sociopolitique dans laquelle le pays évolue. »
D’après M. Nyamitwe, il n’est pas possible aujourd’hui de savoir qui sera premier ministre, de quelle appartenance politique, ethnique, etc. proviendra-t-il.
Alors que nos sources déclarent que les ténors du parti de l’aigle se seraient réunis il y a deux semaines pour statuer sur la personne du général Bunyoni, le porte-parole adjoint du président dément : « Qui prétend être ténor du parti plus que le président de la République en même temps président du Conseil des sages ? Connaissant son agenda, il n’a pas participé à cette réunion. » Aucune démarche dans ce sens, tranquillise-t-il, n’est envisageable.
Iwacu a essayé de contacter général Bunyoni sans succès.

Ngabire Elyse

3 réflexions sur “Poste de premier ministre : des lobbies en faveur d’un général du Cndd-Fdd ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s