Nkurunziza sacré meilleur joueur et buteur de la saison 2012-2013

(le 26-01-2014, http://www.iwacu-burundi.org) L’an 2013, une bonne moisson pour le numéro un du pays dans l’équipe Alleluia FC. Sur son palmarès, 28 matches disputés dans différentes provinces du pays, 116 buts ont été enregistrés dont 39 signés Son Excellence.

Pierre Nkurunziza lors d'un échauffement en 2009 ©Iwacu

Pierre Nkurunziza lors d’un échauffement en 2009 ©Iwacu

Si l’on devrait donner un ballon d’or au joueur burundais, c’est sûrement à Pierre Nkurunziza qu’il serait décerné. De un, c’est lui qui est classé avec tous les honneurs au plafond des meilleurs buteurs de l’équipe. 39 buts, dans une seule saison. Et de deux, son beau style de jeu caractérisé par des bons dribles, son efficacité, sa compétence (malgré l’âge avancé) et son bravoure quand il est au terrain… lui ont valu le titre de meilleur joueur de l’année 2013.

Willy Nyamitwe, porte-parole adjoint du président se réjouit de ce sacre : « C’est un signe qui ne trompe pas que les amateurs du football burundais ont confiance à son excellence et qu’ils reconnaissent ses bonnes œuvres ». Au dessus de ses 50 ans, le numéro 9 de l’équipe Alleluia FC, Pierre Nkurunziza s’est intéressé au football depuis sa tendre enfance. « Un sportif talentueux passionné du football et du cyclisme », se souvient S.Nduwayo, son ami d’enfance et ancien joueur de l’équipe nationale.
Amateur du sport, au point de l’approfondir dans ses études supérieures, le numéro 1 burundais, ancien Entraîneur de l’Union Sporting, a toujours été parmi les meilleurs joueurs au secondaire comme à l’université. « Devenu Président de la République, il a rappelé certains de ses anciens coéquipiers qui forment actuellement une nouvelle équipe de vétérans dénommée Alleluia FC », rappelle M.Nyamitwe.

Le sport est perçu par le Président de la République comme « un outil important de réconciliation et de développement ». Ainsi, il créa en 2004 (quand il était Ministre d’Etat), l’école de football qui encadre actuellement près de 600 jeunes dans différents centres de formation à travers le pays.

Floribert Nisabwe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s