L’assassin présumé du Colonel KAREGEYA est un proche du gouvernement burundais

Image(http://bujumbura.be/, 05.01.2014) Apollo Ismail Kirisisi puisque c’est de lui qu’on va parler est connu de la rédaction de BUJUMBURA News. En septembre 2011, ce rwandais a contacté notre rédaction pour avoir des informations sur le fondateur de notre site en la personne de Monsieur CIRAMUNDA Richard moyennant une forte somme d’argent sans succès. Nous y reviendrons.

Celui que les médias citent comme étant l’auteur de l’assassinat du Colonel rwandais KAREGEYA en Afrique du Sud au premier jour de l’année 2014 n’est pas une personne normale. Ceux qui le connaissent disent qu’il parle couramment le kinyarwanda, kirundi, swahili, arabe, français, anglais, russe et un peu de lingala et luganda. Il a vécu en Égypte, le Koweït, la Russie et l’Europe. Il a également été emprisonné en Angleterre pour trafic de drogue.

Apollo Kirisisi avait aussi des rapports avec la rébellion CNDD-FDD car il était leur fournisseurs en armes et c’était due à ces transactions d’armes avec le CNDD-FDD qu’il a été brièvement emprisonné en 2002 au Rwanda.

Un membre des services de renseignements burundais qui a requis l’anonymat nous a confirmé qu’ Apollo Kirisisi a beaucoup coopéré avec les services de renseignements burundais ces derniers mois. Il nous a confirmé que le directeur des services des renseignements extérieur, BURANGE Gilbert, a souvent rencontré KIRISISI en Afrique du sud et ailleurs.

Apollo Kirisisi est également proche de deux hommes clés dans les malversations téléguidées par le régime burundais. Il s’agit de l’ambassadeur Cherrif Bocum Aidara et de RURIMIRIJE Jean Marie. Ce dernier supervisait les dépenses financières de Kirisisi afin d’infiltrer les opposants au pouvoir de Bujumbura tel que CIRAMUNDA et autres. Une source des renseignements rwandais nous avait confirmé à l’époque de faits que Kirisisi était derrière la tentative d’assassinat du Président du M.N.B. en date du 22 décembre 2011 sur la frontière belgo-luxembourgeoise.

Ce qui est évident c’est que le gouvernement burundais n’est pas très loin de cette affaire. Le Général NSHIMIRIMANA Adolphe, patron du service national des renseignements burundais étant connu pour être à la solde des services de renseignements rwandais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s