Le Major Pierre BUYOYA candidat de l’ADC-IKIBRI en 2015 ?

(le 20 octobre 2013, http://www.bujumbura.be)
Qu’est ce qu’on n’a pas dit sur la nomination du vice-président en la personne de Bernard BUSOKOZA ?

Il y’ eu une flambée de mensonges et de spéculations autour de cette nomination surtout sur la personne qui a présenté sa candidature. Ces rumeurs ont été approvisionnés par les buyoyistes en phase de disparaitre politiquement. Ce petit groupe de hima de Bururi rêve encore d’accéder au pouvoir par le mensonge et la manipulation.

Rappelons qu’ils ont déjà réussi en 1966 en trompant le jeune Roi NDIZEYE Charles et plus récemment en manipulant le FRODEBU avec les fameuses « convention de gouvernement » et « le partenariat ». Regardez où en sont les monarchistes et les frodebistes.

Convaincu que le seul moyen de rester sur la scène politique burundaise, les buyoyistes ont inventé pas mal de stratagèmes mensongères suite à la décision d’évincer leur dernier rempart  SINUNGURUZA pour ne pas le nommer. Que Buyoya soit rentrer dare-dare pour soutenir la candidature de Busokoza … que Busokoza est là pour garantir les intérêts des buyoyistes … que Busokoza fait parti des organisateurs des putsch contre Ndadaye … que du blabla … que du mensonge.

Si les burundais ont aperçu Buyoya dans la capitale, c’est uniquement parce qu’il venait de terminer son petit congé à la suite du mariage de sa fille à Paris. Bien évidement le limogeage de Sinunguruza lui est tombé dessus comme tout le monde. Il en a profité pour menacer NDITIJE Charles, président de l’UPRONA, afin de savoir les vrais mobiles que lui même ne décernait pas. Il a demandé une audience, comme à chauqe fois qu’il est de passage à Bujumbura, chez le président de la république pour, cette fois, essayer de le convaincre de ne pas accepter le départ de son poulain Sinunguruza mais en vain. Il n’a jamais soutenu la candidature ou proposé Busokoza au poste de vice-president. C’est une pure invention des buyoyistes.

Bernard BUSOKOZA a été propulsé par un noyau d’hommes politiques qui dépassent le petit noyau de l’UPRONA. Dans ce lobbying, le parti UPRONA a une mince responsabilité et n’a fait que suivre. Ceux qui soutiennent le vice-président actuel sont fort et sont les seuls capables de changer la donne au Burundi. Le président NKURUNZIZA a été obligé de se courber devant la forte volonté de ce mouvement politique sous la pression des occidentaux et des américains. Les buyoyistes le savent. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont décidé de salir les premières heures de Busokoza comme numéro deux de l’exécutif.

Sentant leur mort politique prochaine, un parlementaire buyoyiste a décidé de manipuler les députés du parti présidentiel en leurs soufflant dans l’oreille que c’est Buyoya qui a proposé Busokoza et que le major prépare sa candidature en 2015. La suite, vous l’avez suivie. Une perte de temps de 4 heures à l’assemblée nationale … des explications sans fins pour finir par blanchir Busokoza en l’acceptant avec un 100%. Sachez que l’idée du couple BUYOYA-RWASA pour les élections de 2015 est presque un acquis à l’ADC-IKIBIRI. Nous y reviendrons.

Busokoza est parmi les rares burundais encore en vie capable de dire la vérité sur les magouilles de Buyoya et sur la mort de Ndadaye pour avoir été un observateur forcé dans ces moments qui ont endeuillés notre pays. Buyoya a donc peur aujourd’hui.

Alors, messieurs les journalistes lobbyistes, arrêter de booster Buyoya, les burundais ne sont pas dupes !

3 réflexions sur “Le Major Pierre BUYOYA candidat de l’ADC-IKIBRI en 2015 ?

  1. Je préfère la candidature de BUYOYA à l’OIF , succession d’ABDOU Diouf. Quant au Burundi, à mon avis
    les candidats sont extrêmement nombreux. Après dix ans de stabilité démocratique, cela montre
    que le Burundi dispose d’une autre génération dynamique. C’est dans cette perspective qu’il
    est de promouvoir une rupture contre les crises que le Burundi a enduré dans son histoire
    depuis la colonisation à nos jours. Buyoya a joué important dans l’évolution du pays
    impulsée par la fin de la guerre froide, il faut qu’il se repose.
    Dieudonné RWASHURI.
    GRANDES ECOLES/ ENA-FRANCE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s