BUSOKOZA Bernard, nouveau premier Vice-President du Burundi

L’enjeux s’est joué dans la permanence du parti CNDD-FDD qu’à Kigobe

(16.10.2013, http://fr.igihe.com) Le Parlement burundais vient de valider le nom de Bernard Busokoza pour le poste de Vice-président. Une validation qui n’a pas été du tout facile dans l’hémicycle de Kigobe puisque l’enjeux s’est plus joué dans la permanence du parti CNDD-FDD où les députes du parti au pourvoir s’étaient retirés dans la mi-journée de ce mercredi

Depuis le matin de ce 16 Octobre 2013, le parlement burundais s’est réuni dans l’hémicycle de Kigobe pour valider le nom du député Bernard Busokoza, proposé par le Président Pierre Nkurunziza pour occuper le poste de Premier Vice-président de la République. Ceci, après que le parti Uprona ait proposé trois noms suite à la démission à main-forcée de Térence Sinunguruza qui secondait le Président Nkurunziza. Les attentes d’une validation « automatique » du nom de Bernard Busokoza se sont heurtées aux parlementaires du CNDD-FDD, chez qui le nom a réveillé des souvenirs loin d’être gratifiants. En effet, les députés ressortissant du CNDD-FDD avaient refusé de valider le nom de Bernard Busokoza car, disaient-ils, il est soupçonné d’être parmi ceux qui ont fait le putsch de 1993 qui a coûté la vie du Président Melchior Ndadaye et d’autres milliers de vies emportées par la guerre qui s’en est suivie.

Néanmoins, après des consultations à huit-clos des parlementaires et sénateurs du parti au pouvoir, dans la permanence du parti CNDD-FDD, ces derniers viennent de valider le nom de Bernard Busokoza comme Premier Vice-président. Ainsi, l’actuel Vice-président de la République du Burundi, qui succède Térence Sinunguruza, est Bernard Busokoza. Ce dernier était jusque-là, député ressortissant du parti Uprona. Le nouveau numéro 2 du Burundi, a été Directeur Général de la société de télephonie, ONATEL mais aussi il fut Directeur Général de la régie des postes. Et ce n’était pas la première fois que son nom soit proposé dans ce poste qu’il vient de décrocher.

Rappelons qu’à Midi, heure de Bujumbura, les parlementaires du CNDD-FDD s’étaient retirés de la grande salle de Kigobe, un après l’autre, pour se retrouver à huit-clos avec les sénateurs du même parti à quelques 500 mètres de Kigobe dans la permanence du parti au pourvoir dans la commune Ngagara.

Certains députés de l’Uprona avaient précisé à nos confrères de la RSF Bonesha FM que changer de ce nom de Busokoza était chose impensable. Pour eux, les prétextes qu’avancaient les députés du CNDD-FDD ne devraient pas être tenus en considération puisque que l’Honorable Bernard Busokoza n’est pas aussi souillé plus que certaines autorités en fonction, provenant du CNDD-FDD, qui ont même des procès en justice.

Cette validation vient d’être effectue après le retour des députés du CNDD-FDD dans l’hémicycle cette après-midi à 15 heures, heures de Bujumbura.

2 réflexions sur “BUSOKOZA Bernard, nouveau premier Vice-President du Burundi

  1. nous sommes ultranavres de la notoire stigmatisation qu,ont affiches les anciens acolytes de son excellence terence sinunguruza a son encontre, car il etait pacifiste et pacifique! c,est certain que le tout puissant i.e JESUS CHRIST lui reserve un lendemain ultrameilleur qu,avant et decus seront ses rivals!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s