Pierre NKURUNZIZA est determiné à briguer un troisième mandat

(04 octobre 2013, http://www.burundiimage.info) Des informations données par des membres influents du parti CNDD-FDD ont confirmé à la rédaction du site web Burundi Image que Pierre NKURUNZIZA est déterminé plus que jamais à briguer son troisième mandat. Il est même décidé à éliminer physiquement toute personne qui serait l’objet d’un obstacle pour son plan, car dit –il ça ne sera pas sa première fois de verser le sang.

Les partis politiques qui doutent encore de cette information devraient prendre des stratégies en conséquence car Nkurunziza ne va pas reculer devant son plan de briguer le troisième mandat.

En vue d’échapper à tout obstacle qui proviendrait de la communauté internationale, il a prévu que l’Etat burundais va financer les élections de 2015. Ce financement proviendrait entre autre des différents marchés qui seront attribués aux personnes et sociétés proches du pouvoir en place notamment ZTE, Burundi Port services, Afritextile de Bujumbura (ex-COTEBU), la Société Sucrière de Moso (SOSUMO),la société de production du ciment (BUSECO),BRARUDI, les Sociétés des Télécommunications mobiles entre autre Leo Burundi, Smart et d’autres sources . Longtemps préparé, ce plan est fortement soutenu par le Général Adolphe NSHIMIRIMANA, Administrateur Général du Service National des Renseignements (SNR). Il trouve un autre appui important à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et à la Cour constitutionnelle car les membres de ces deux institutions sont bel et bien acquis à sa cause. Il est à signaler que les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont sans appel. Il ne va pas non plus écarter la fraude électorale via la Carte Nationale d’Identité.

Pour le moment, il s’occupe des stratégies relatives à la fraude électorale basée sur la carte de vote électorale unique. Cependant, les inquiétudes liées aux chicaneries internes au CNDD-FDD ne manquent pas. On citerait notamment les cas des provinces de Bujumbura Mairie, Ngozi, Kayanza, Makamba, Cibitoke et ailleurs dans lesquelles le parti CNDD-FDD est en train de perdre énormément des membres en faveur des partis de l’opposition surtout l’UPD-ZIGAMIBANGA dirigé par Chauvineau MUGWENGEZO.

Par peur de voir sa troisième candidature à la course présidentielle contestée par la communauté internationale et par voie de conséquences les relations diplomatiques boiter, les aides extérieures geler, Pierre NKURUNZIZA prévoit renforcer les relations bilatérales avec certains pays émergents de l’Asie, du Moyen Orient et de l’Amérique du sud (coopération sud-sud).

A propos d’une information largement diffusée ces derniers jours faisant état du remplacement de l’actuel premier vice-président de la République en la personne de Térence SINUNGURUZA, les proches du président Pierre NKURUNZIZA confirment cette information. Ils ajoutent que le président du parti UPRONA, l’honorable Charles NDITIJE vient de le proposer dans sa correspondance déposée au président de la république lors de sa récente décente effectuée en province Bururi du 25 au 28 septembre 2013.

Les mêmes sources précisent dans la foulée que le retard de ce remplacement est dû au fait que le président serait en train de préparer un remaniement ministériel où il prévoit la fusion du ministère de l’intérieur et celui de la sécurité publique. Le ministre Edouard NDUWIMANA risque d’être congédié tandis que le Général Alain Guillaume BUNYONI occuperait le nouveau ministère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s