Ce Colonel qui fait trembler le pouvoir de Bujumbura

Colonel CIRAMUNDA(Bujumbura, le 03 octobre 2013, https://burundi24.wordpress.com/) Venu de nulle part, il surgit dans la vie politique du Burundi et surtout sur internet il y a trois ans lorsqu’il est porté à la tête du Mouvement National Burundais. Suivra une saga médiatique controversée sur sa personne après son appel aux burundais à prendre les armes pour combattre le régime issue des élections fraudées de 2010. Lui, c’est le Colonel CIRAMUNDA Richard.

Il fut tour à tour attaqué par ces anciens collègues journalistes et surtout par ses amis politiques d’antan. Son secret c’est la surprise et l’endurance. Il frappe toujours là ou personne ne l’attend et il ose dire et faire tout ce que les autres burundais ont peur de dire ou de faire.

Fin stratège, comme le dit plus d’un burundais, ce belgo-burundais a commencé la politique avec sa participation aux négociations d’Arusha en Tanzanie. En 2000, après la signature des accords, il rentre au Burundi puis reprend le chemin de l’exil huit ans plus tard en 2008.

Aujourd’hui, il rassemble des foules de burundais durant ses déplacements. Toujours accompagné de celui qu’ont appelle le MURONGOZI de l’Alliance INTORE, Guillaume Gorges MAJAMBERE, ils font vibrer le cœur des burundais qui, enfin, voient en eux une alternance au système politique en place au Burundi.

Le pouvoir veut négocier avec lui, mais il refuse. Les occidentaux le harcèle aussi pour échanger avec le pouvoir en place à Bujumbura pour que ce beau pays ne tombe encore une fois dans une guerre sans issue. Cette stratégie du refus fait de lui l’homme le plus craint de Bujumbura.

Le pouvoir du CNDD-FDD a raison de le craindre car ce colonel a réussit, à lui seul, à réunir toutes les fractions armées en un seul mouvement appelé INTORE. A la surprise de Bujumbura, ce mouvement commence à prendre de l’importance à l’intérieur du pays. A l’extérieure du pays, c’est un acquis total car la diaspora a déjà adopté ce fils du pays souvent taxé de « Muzungu » par ces détracteurs. La plupart des burundais que nous avons  questionné sur l’action politique du Colonel CIRAMUNDA Richard, en vogue dans la sphère politique burundaise, nous ont confirmé que l’espoir est aujourd’hui permis.

Ce qui est sûr, au vu de ceux qui suivent régulièrement ses conférences publiques, personne ne peut plus arrêter la machine qu’il a lancé. Seul la victoire l’arrêtera !

Jean Jacques KABURUNDI (BURUNDI 24)

13 réflexions sur “Ce Colonel qui fait trembler le pouvoir de Bujumbura

  1. nous avons besoin des gens dignes pr un burundi meilleur comme<< la paix,tolerance,santé, developpement,education,economie durable,agriculture et a la fin un arme multi-ethnique

  2. nous avons des dignes pr un burundi meilleur comme<< la paix,tolerance,santé, developpement,education,economie durable,agriculture et a la fin un arme multi-ethnique

  3. Ce faux colonel est une pure invention d’une petite clique de tutsis nostalgiques des pouvoirs mono ethniques anciens, mbe abo barwanyi biwe barihe ko igihugu giitekanye?
    Araza yirabira ayo Rwasa yabonye!!!!!!!!!!
    Akarimi gusa, tuzobabonera kubikorwa.

  4. N’importe quoi votre article!!!ce mouvement INTORE commence à prendre de l’importance à l’intérieur du pays???Je vis au Burundi depuis 30ans je n’ai jamais entendu ce mouvement et vous dites qu’il prend de l’importance???Hahaha…Vous délirez là!!!ET ce CIRAMUNDA,il vaut quoi???QU’il rentre au pays pour commencer son combat sur la scène politique et ne pas se cacher comme un renard!!!

  5. Je suis etonne de la nature de cet article. J’ ai entendu parler par le passe des actions de Mr Ciramunda et sur son envie de donner plus d’elans et de libertes au peuple burundais. Mais je me questionne sur plusieurs points:
    – Quelle est le statut de son parti ?
    – A t on acces au programme de son parti ? Si oui merci de le partager ou le lien internet ?
    – On parle de acquis totla a l’exterieur du Burundi…? Dans quel(s) pays ? En Belgique ? Aux Etats Unis ?…..
    – De memoire, Mr Ciramunda a ete dans l’armee belge au milieu des annees 90 mais je n’ai aucune memoire de sa graduation au titre de colonnel. Je souhaiterais juste avoir l’historique de l’attribution de ce grade.

    Cela permettra aux lecteurs et aux personnes susceptibles d’appuyer son mouvement.

    A vous lire,

  6. courage,mon colonel! uburundi bukwiye gutwagwa nwababuronderera amahoro iterambere.birababaje kubona abana batavugwa. batiga,bicigwa ubusa ,bashurashuzwa ,batagira ico barya!!!!!ect…..imana ibuje imbere koko niyoyonyene yobwigarurira!!!!!!!

  7. Si le Burundi est site internet, le faux colonel Richard l’aurait deja occupé avec des milliers d’hommes existant dans son imagination de fanfaron. la geurre sur le net est facile à declarer et faire mais une fois sur terrain, tout le monde se rend compte que c’est le calme plat; alors continue votre geurre pour diriger ce pays imaginaire(Burundi du net) et dansez quand ca vous chante pour vous destresser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s