Le gouvernement burundais fait appel à une société de détective privée

Toujours en mal de confiance face à ses services habituels, le gouvernement de Bujumbura vient de signer un contrat avec une société Americano-suisse domiciliée au Luxembourg dénommée « BJM Détective » pour les besoins de la cause. Ce contrat a été matérialisé par le versement d’une somme de 54.347 € ce qui correspond à environ, tenez vous bien, 115 millions de francs burundais par mois jusqu’à la fin du contrat.


Dans le contrat, que notre rédaction a pu avoir une copie, le gouvernement burundais demande la localisation d’une centaine de personnes éparpillées dans le monde qui sont accusées à tord ou à raison par Bujumbura de délits diverses. On y retrouve des hommes d’affaires, des politiciens, des opposants, des particuliers, … pire encore on y retrouve des noms de burundais incarcérés pour trafic de stupéfiants. Ces derniers étaient en possession de passeport diplomatique lors de leurs arrestations. Il faut noter que, seulement en Europe, des burundais détenus pour trafic de stupéfiant sont environ au nombre de 500. Ces trafiquants sont envoyés par les dignitaires burundais connus pour transporter la drogue à destination et souvent en Europe et aux Amériques.

Notre rédaction a fait de recherches sur cette société de détective. Au vue des renseignements que nous avons, cette société existe bel et bien et un des actionnaires serait le général Guillaume BUNYONI, l’actuel chef de cabinet privé du Président de la République. Il y a deux ans, elle était enregistrée sous le nom de « BUJUMBURA Détective SA » et devait avoir une succursale au Burundi. La personne qui vient de déposer en Belgique la somme aux dirigeants de la société serait Jacques BIGIRIMANA, directeur technique à l’OTB (Office de Thé du Burundi) selon toujours nos sources. Un belgo-congolais vivant à Bruxelles, ami de Jean Marie RURIMIRIJE, serait la personne de contact qui a facilité la signature dudit contrat. Ce belgo-congolais vient d’ailleurs d’offrir en cadeau une Mercedes-Benz flambant neuf à RURIMIRIJE. Les affaires marches bien.

Est-ce encore une façon de détourner des fonds publics en donnant des missions inexistant à une société de façade ?

Wait and see !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s