Madame Nkurunziza Denise, candidate en 2015 ?

(http://burundi.news.free.fr, Burundi news, le 18/09/2013) Dis-moi s’il veut violer la constitution et je te dirai qui il est. Les dictateurs africains ont la manie de changer la constitution pour éviter de quitter le pouvoir. Ils arrivent au pouvoir et confondent les pays et leurs biens, les peuples et leurs esclaves. Ils volent, pillent le pays à tel point que la seule issue est de rester aux commandes du pouvoir. Se maintenir coûte que coûte au pouvoir au risque même d’y laisser leur vie.

Au Burundi, le Président Nkurunziza est plongé dans un dilemme. Céder le pouvoir ou se maintenir en violant la constitution et les accords d’Arusha?

Se porter candidat à tout prix, même avec l’usage de la nuisance de la milice Imbonerakure

Le Président Nkurunziza est en train de mettre en place les moyens pour forcer les Burundais d’avaler la pilule. La cour constitutionnelle vient de changer. Il a nommé ses hommes qui ne diront pas le droit quand ils vont  approuver sa candidature. Cette cour ne dira pas un mot sur les accords d’Arusha qui interdisent plus de deux mandats.

La milice Imbonerakure se fait parler d’elle dans ces jours. Elle est devenue comme les interahamwe, les tontons macoutes. Tous ceux qui ont mis en place des milices ont mal terminé leurs mandats. C’est un constat que le Président Nkurunziza devait tenir compte.

Cette milice  tente d’imposer la loi dans tout le pays. Par ailleurs, si les Burundais refusent l’ordre de ces milices, c’est le château des cartes qui s’effondre. Les jeunes imbonerakure qui terrorisent la population le font en groupe. Chaque individu est vulnérable. Certains militants l’ont compris surtout au MSD. Les imbonerakure se rendent comptent qu’ils vivent avec les autres citoyens. Chacun se retrouve à son travail quotidien. Les vengeances ne tarderont pas et ils comprendront qu’il est difficile d’assumer seuls les actes faits sous la protection des autres ou de la police. Tout cela pour maintenir au pouvoir la corruption, la violence du pouvoir et le recul économique.

Sa femme Présidente et la famille au pouvoir à vie

Vous avez haï le pouvoir de Nkurunziza, attendez-vous à une comédie familiale non amusante. Le petit cercle autour de Nkurunziza a déjà pris la décision. Si la communauté internationale lui refuse le droit de se présenter aux élections présidentielles, il enverra sa femme pour briguer le mandat présidentiel au nom du CNDD-FDD. Les cadres de ce parti n’auront qu’à avaler les couleuvres et se mettront en ordre forcé derrière cette dame connue pour être pasteur et qui n’a rien fait pour empêcher son mari de détourner le Falcon, les cahiers ougandais etc…. Surtout qu’elle n’a rien fait pour demander à son mari d’arrêter les massacres des militants du FNL.

Le plan Poutine à la sauce malgache est en place. La femme sera Présidente pendant un mandat et Nkurunziza reviendra en 2020 pour deux mandats et il aura le temps de changer la constitution pour être Président à vie.

Entre temps, le Président qui veut briguer un autre mandat refuse de l’exercer en le confiant aux généraux.

Par Gratien  Rukindikiza

Une réflexion sur “Madame Nkurunziza Denise, candidate en 2015 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s